Péchés mignons

Quoi de mieux pour finir un bon repas qu'un morceau de chocolat noir de noir et un petit expresso bien serré ou un thé vert? Depuis leur découverte, thé, cacao et café ont toujours été associés à une forme de plaisir, coupable autrefois, gourmand aujourd'hui.

Hubert Heyrendt

Quoi de mieux pour finir un bon repas qu'un morceau de chocolat noir de noir et un petit expresso bien serré ou un thé vert? Depuis leur découverte, thé, cacao et café ont toujours été associés à une forme de plaisir, coupable autrefois, gourmand aujourd'hui.

Le salon Aroma, sixième du nom, qui ouvrira ses portes le vendredi 4 pour les refermer le dimanche 6 février, a justement pour vocation d'attirer les curieux à la rencontre de trois produits, à la fois communs mais toujours surprenants, car sans cesse renouvelés par des créateurs amoureux; au point que l'on peut aujourd'hui véritablement parler d'une cuisine au thé ou au chocolat.

En invitant des pays producteurs à travers une dizaine d'ambassades, des fabricants (petits, moyens et industriels), des distributeurs, des importateurs, des détaillants..., le salon permettra de découvrir quantité de nouveautés, plus ou moins amusantes, plus ou moins convaincantes, d'une boisson vodka/café à une pâte à tartiner chocolat/fruits à mi-chemin entre le sirop de Liège et le bon vieux «choco», sans compter les innombrables produits qui élargissent les gammes des marques les plus connues.

CÉRÉMONIAL ET DÉFILÉ

Mais Aroma, c'est aussi une série d'expositions et d'animations. Tous les jours, on viendra, par exemple, se ressourcer en admirant la cérémonie du thé traditionnelle, qui respecte scrupuleusement des règles établies dans le Japon du XVIesiècle.

Le vendredi et le samedi, on pourra s'émerveiller de l'étonnant travail de sculpture en chocolat de trois maîtres chocolatiers belges. Lors de la nocturne du vendredi, ils pousseront le bouchon plus loin encore en dévoilant une collection inédite de seize modèles «hautes coutures» en chocolat sur le thème des Caraïbes! Un moment entre kitsch et curiosité gourmande en perspective.

Mais plus généralement, Aroma permettra surtout de flâner de stand en stand et d'en apprendre un peu plus sur trois produits au charme mystérieux -ne leur prêtait-on d'ailleurs pas, autrefois, des vertus magiques?- en croquant ici un morceau de chocolat noir aux senteurs exotiques ou en sirotant là un thé ou un café du bout du monde?

Envie d'y faire un tour?

«Aroma, salon des amoureux du café, du thé et du chocolat», du 4 au 6 février, à l'Autoworld du Cinquantenaire à Bruxelles. Ouvert de 10 à 18 h, le vendredi jusqu'à 22 h.

Entrée: 7,5 € (-1,5 € de réduction à télécharger sur le site Webwww.cpexpo.com), gratuit -12 ans.

Rens.: 02.732.04.04.

Envie de goûter?

Parfait exemple de la fusion entre chocolat et café, la marque belge Café-Tasse présentera à Aroma sa gamme de produits de luxe (tablettes, bâtons, grains de café enrobés...). Café-Tasse Store: 15, rue du Marché aux Herbes 1000 Bruxelles (grand-place).

Tél.: 02.502.49.07. Webwww.cafe-tasse.com.

© La Libre Belgique 2005


MUFFINS MARBRÉS AU MOKA (*) Ici, café et chocolat se complètent à merveille pour offrir une parfaite harmonie sucré-corsé. Ingrédients (pour 12 muffins): 300 g de farine; 1 c.à.c. de bicarbonate de soude; 1 pincée de sel; 150 g de sucre brun; 2 oeufs moyens; 20 cl de babeurre. Moka: 50 g de chocolat noir coupé en carrés; 75 g de farine; 25 g de poudre de cacao; 100 g de beurre; 100 g de sucre brun; 1 oeuf moyen battu; 5 cl de café noir corsé froid. Préparation: Préchauffer le four à 190°C. Beurrer 12 petits moules et garnir le fond de petits ronds de papier sulfurisé. Dans une terrine, tamiser la farine, le bicarbonate de soude et le sel, ajouter le sucre et creuser un puits au centre. Mélanger les oeufs et le babeurre dans un bol, puis les incorporer progressivement dans la terrine. La pâte reste légèrement grumeleuse. Réserver. Pour le moka, commencer par fondre le chocolat au bain-marie. Dans une jatte, tamiser la farine et la poudre de cacao. Dans un autre saladier, fouetter le beurre et le sucre pour obtenir un mélange mousseux. Incorporer progressivement l'oeuf, puis le chocolat refroidi et le café. Ajouter la farine et le cacao puis amalgamer le tout à la pâte; remuer juste assez pour obtenir un effet marbré. A l'aide d'une cuiller, remplir les moules de moitié ou des 2/3. Enfourner 25 min. Les muffins doivent lever et être bien cuits. Laisser refroidir légèrement avant de démouler. Servir chaud. (*)Recette extraite de «Café gourmet», un petit livre passionnant rempli d'infos et de recettes autour du café publié par Susie Theodorou chez Marabout (env. 16 €). © La Libre Belgique 2005