Le côté « peu appétissant » du fast-food vu par un photographe

Une série de clichés qui fait réfléchir sur la provenance de nos aliments...

Rédaction en ligne
Le côté « peu appétissant » du fast-food vu par un photographe
©Peter Augustus

Une série de clichés qui fait réfléchir sur la provenance de nos aliments...

Parfois, on craque, l'envie de « s'avaler » une « crasse » est plus forte que tout. Mais si l'aspect du hamburger qu'on dévore dans un fast-food est loin de nous répugner, lorsqu'on sait de quoi il est composé, on ne considère plus vraiment la nourriture de la même manière. C'est en tout cas ce qu'un photographe a voulu démontrer. Lui, c'est Peter Augustus. Ce Texan a mis en scène, dans sa série « Mysterious Meat », la véritable composition (non transformée) de la viande contenue dans les plats industriels.

C'est en parcourant les marchés de sa ville d'adoption, Hong Kong, que l'idée de réaliser ces clichés lui est venue. En voyant tous ces animaux morts entiers ou découpés dans les échoppes, Peter Augustus s'est interrogé sur le caractère hypocrite du secteur alimentaire. Tout est effectivement bien découpé, bien présenté et bien emballé. Si le photographe n'est pas végétarien, il a désormais changé ses habitudes de consommation en se renseignant sur la provenance et la manière dont l'animal est élevé.

Le côté « peu appétissant » du fast-food vu par un photographe
©Peter Augustus
Le côté « peu appétissant » du fast-food vu par un photographe
©Peter Augustus
Le côté « peu appétissant » du fast-food vu par un photographe
©Peter Augustus