Tour d'horizon de ce que mijotent six chefs pour 2016

Nouveaux restaurants, projets culinaires... Révélations sur ce que mitonnent six grands chefs pour 2016.

RelaxNews
Tour d'horizon de ce que mijotent six chefs pour 2016
©Jérôme-Galland/Histoires

Nouveaux restaurants, projets culinaires... Révélations sur ce que mitonnent six grands chefs pour 2016.

Alain Ducasse

Déjà très présent en 2015, à travers par exemple son implication dans l'opération "Goût/Good de France" qui vantait les saveurs tricolores dans les plus grands restaurants du monde entier, Alain Ducasse ne manquera pas de faire la une en 2016. La toque monégasque sera incontournable. En début d'année, il est attendu dans le palmarès des trois étoiles Michelin. L'année dernière, le Bibendum avait créé la surprise en ne lui accordant "que" deux étoiles pour son restaurant éponyme au Plaza Athénée. D'après les experts qui côtoient la haute gastronomie, la récompense suprême pour le chef Ducasse serait une certitude. Le chef, qui porte aussi le costume d'hommes d'affaires, alimentera la chronique en ouvrant au mois de mars une brasserie sous la canopée des Halles, à Paris. Un chantier pharaonique pour transporter l'ancien "ventre de Paris" à l'ère moderne. Le grand chef ne pouvait manquer d'y mettre sa patte. Et enfin, Alain Ducasse doit ouvrir une table au sein même du Château de Versailles.

Mathieu Pacaud

Tête d'affiche de cette année 2015 qui s'achève, avec l'ouverture de son restaurant intimiste "Histoires", Mathieu Pacaud s'en ira conquérir les assiettes étrangères en 2016. Fin novembre, son nom a résonné dans le monde entier, à travers l'Ambroisie, le restaurant trois étoiles où le Président des Etats-Unis a décidé de dîner lors de la COP21. Il deviendra concret à Macau en juin prochain. Le chef, qui a été bonne école puisque son père Bernard Pacaud a mené l'Ambroisie jusqu'à la plus haute sphère étoilée, transportera l'adresse fétiche de la place des Vosges, à Paris, jusqu'en Chine. En France, Mathieu Pacaud sera incontournable au mois de mars, lors de la réouverture du restaurant de poissons Le Divellec, près des Invalides, dans la capitale française. Durant trente ans, l'adresse étoilée a été une table mythique parisienne.

Gaston Acurio

La superstar des fourneaux péruvienne se fait attendre à Paris. Difficile à croire pour ce célèbre maître du ceviche qui a essaimé un réseau gastronomique dans le monde, mais n'avait pas encore de point de chute au pays de la baguette. Son restaurant, baptisé Manko, devait ouvrir en septembre. L'ouverture a été repoussée à octobre, puis décembre. Mais, c'est le mois de janvier 2016 qui serait finalement la date adéquate pour ce futur repère de la cuisine des Andes. La table est attendue avenue Montaigne, près des Champs-Elysées.

Christian Le Squer

Christian Le Squer est une toque bien connue des gastronomes français et des fines bouches étrangères qui séjournent au Four Seasons Georges V à Paris. En cette fin d'année, son patronyme s'invite dans toutes les rumeurs. Et cela ne risque pas de se calmer tant que le Bibendum n'aura pas dévoilé la liste de ses nouvelles coqueluches triplement étoilées. Encore une fois, il est difficile de croire que la cuisine Le Squer au restaurant "Le Cinq" n'ait pas été distinguée de trois macarons. Et pourtant, l'ancienne toque du pavillon Ledoyen qui a déjà connu l'honneur suprême du Guide Rouge doit aujourd'hui se contenter de deux macarons. Tous les pronostics ne cessent donc de parler de Christian Le Squer.

Florent Gérardin

A Melbourne, capitale de la gastronomie en Australie, la cuisine française est légion, et les chefs tricolores ne manquent pas. "Le petit jeune" dont tout le monde parle s'appelle Florent Gérardin. Et pour cause, l'ancien élève d'Alain Ducasse et de Joël Robuchon a travaillé à "Vue de Monde", la table du chef Shannon Bennett, considérée comme le meilleur restaurant australien, d'après le classement "La Liste". Florent Gérardin a quitté les fourneaux de "Pei Modern" et doit ouvrir un bistrot contemporain qui se concentrera sur la cuisine française. Aux antipodes, Florent Gérardin est aussi un chef à la notoriété grandissante grâce à ses activités annexes de DJ. Il tente en effet de se faire un nom sur la scène techno progressive.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...