Yapluka manger sain et local sans se tracasser

Nutrition et gourmandise, deux termes qui s'opposent ? Que nenni. Faire attention à soi tout en savourant, c'est possible. D'autant qu'avec Yapluka, on se fait tout livrer chez soi, même les meilleurs produits.

Stéphanie Carion
Yapluka manger sain et local sans se tracasser
©Yapluka

Nutrition et gourmandise, deux termes qui s'opposent ? Que nenni. Faire attention à soi tout en savourant, c'est possible. D'autant qu'avec Yapluka, on se fait tout livrer chez soi, même les meilleurs produits.

La tendance se vérifie, les Belges se soucient de plus en plus de leur assiette. Si le bio a la cote, nous apprécions également les produits locaux, de saison et adaptés à nos allergies ou intolérances. Seulement, se rendre chez différents producteurs (viande, légumes, poisson, épicerie ) prend du temps, sans compter qu'on ne sait pas spécialement où dénicher le meilleur et qu'on ne déborde pas toujours d'imagination pour cuisiner les petites trouvailles du jour. Du coup, on abandonne... Et pourtant, il existe des solutions alternatives pour nous aider dans nos choix d'une alimentation meilleure malgré les contraintes du quotidien. Par exemple : la plateforme Yapluka !


Comment ça marche ?

Yapluka manger sain et local sans se tracasser
©S.C


Via Yapluka, il est possible de commander trois ou quatre paniers menus pour la semaine (11 euros par personnes le repas pour deux et 9,50 euros par personne le repas pour quatre). Les ingrédients sont livrés chez soi par le service combo de bpost en bonnes proportions pour éviter les déchets. Les commandes doivent être passées le mercredi pour les recevoir le mardi. Le colis contient des produits sans gluten et sans lactose et tout est de saison, bio ou sauvage et local. Le client peut choisir entre trois sortes de menus : le traditionnel, le veggie, ou le festif pour les repas un peu plus spéciaux entre amis (à recevoir le vendredi, 18 euros par personne).

Les recettes sont faciles à exécuter et bien expliquées. Et c'est surtout l'occasion de découvrir ou redécouvrir certains légumes, poissons, légumineuses, condiments qu'on a pas toujours l'habitude de glisser dans son panier de courses. « Les retours sur la qualité de nos produits sont excellents ! D'autant qu'ils sont difficiles à trouver dans le commerce. Et côté découverte, notre site permet de réaliser des recettes qui changent du quotidien. Du coup, d'élargir les variétés, de ne pas manger toujours la même chose », explique Stéphanie Poncelet de Yapluka.


Des recettes élaborées par Pol Grégoire

Yapluka manger sain et local sans se tracasser
©Yapluka


Toutes les recettes proposées par Yapluka sont élaborées par le chef Pol Grégoire, le fondateur de « l'alimentation vive ». L'objectif, c'est d'allier nutrition et gastronomie, d'où l'importance accordée à la fraîcheur et la qualité des aliments. Ce concept permet d'utiliser les produits tels que la nature les a conçus, en les transformant le moins possible pour profiter de leurs vertus au maximum. Ainsi, on redécouvre des variétés plus anciennes de légumes par exemple, le délice des productions locales, l'alimentation à l'état sauvage, sans les pesticides, les conservateurs, etc.


Bien plus qu'un distributeur de paniers recettes

Yapluka manger sain et local sans se tracasser
©Yapluka


Après de nombreuses demandes de la part de clients, Yapluka propose désormais des produits frais (viandes et poissons pour le moment) à commander au kilo. Encore un moyen de plus de bien manger, et selon ses propres envies, sans devoir parcourir le pays entier à la recherche du bon morceau de viande de producteur. Et puis, il y a la partie épicerie qui permet d'enrichir sa cuisine d'ingrédients savoureux.


Trucs et astuces, découverte...

Yapluka manger sain et local sans se tracasser
©Yapluka


Au delà de l'aspect commercial, les fondateurs de la plateforme sont également séduits par l'idée d'informer et d'apprendre plein de choses à leurs clients. « Sous forme de newsletter, nous leur envoyons chaque semaine des trucs et astuces, des informations sur un légume de saison, les menus, des idées, etc. Même chose sur les réseaux sociaux », explique Stéphanie Poncelet. Bref, l'occasion de (réapprendre à) manger sain, de redécouvrir la véritable saveur des produits, de se faire du bien, d'intéresser toute sa famille à l'alimentation vive, et de savourer des recettes gourmandes.