Une nouvelle identité pour "Bon Bon"

Christophe Hardiquest est l’un des chefs bruxellois les plus en vue. Mais saviez-vous qu’il a décidé de relire la cuisine locale pour se réinventer?

Hubert Heyrendt et Laura Centrella
Une nouvelle identité pour "Bon Bon"
Longtemps resté très discret, cantonné dans ses cuisines, Christophe Hardiquest a fait de son "Bon Bon" la meilleure table de Bruxelles (19,5/20 au Gault&Millau et deux étoiles au Michelin). Depuis son déménagement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité