Un festival coréen à Bruxelles

Un festival coréen à Bruxelles
©Hubert Heyrendt

Le 25 mai, un portrait d’une quinzaine de minutes de San Degeimbre, réalisé par António Buscardini à la demande du Centre culturel coréen de Bruxelles, sera diffusé sur le site de celui-ci et sur sa chaîne Youtube, ainsi que sur le site Traveltomorrow.eu (géré par Buscardini Communications). Dans la foulée, les lundis 31 mai, 7 juin et 14 juin le Centre culturel coréen publiera les vidéos des trois recettes coréennes de San, filmées dans les cuisines de L’Air du temps fin avril.

Créé en novembre 2013, le Centre culturel coréen de Bruxelles - l’un des 32 répartis à travers le monde - est très actif dans la promotion du cinéma (notamment à travers un riche partenariat avec le Festival du film fantastique de Bruxelles), de la littérature ou de la musique (notamment la fameuse K-Pop). Mais il intègre également pleinement la cuisine à sa démarche.

"La cuisine est un des éléments de base d’une culture, très révélatrice de la mentalité d’un peuple. Dans la cuisine coréenne, l’harmonie est très importante. Symbole de la fermentation et d’une cuisine saine, le kimchi est très représentatif de cela. Quand j’étais enfant, on participait au gimjang, la fête traditionnelle durant laquelle on prépare le kimchi en grande quantité tous ensemble. Aujourd’hui, cela se perd un peu. Mais qu’on le fasse en famille ou qu’on l’achète, le kimchi reste le condiment essentiel de tout repas coréen", estime Haetal Chung, responsable de la communication du Centre culturel coréen.

La cuisine comme part de la culture

"Depuis une dizaine d’années, il y a un travail de communication qui est fait très sérieusement par la Corée sur la culture, qui intègre l’art de vivre et la cuisine. C’est très intelligent de leur part. Et c’est ce qu’on n’a pas encore compris chez nous…", tacle San Degeimbre. Lequel travaille régulièrement à mettre en valeur les richesses de la cuisine coréenne. On se souvient par exemple, il y a dix ans, d’un très inspirant Korean Food Lab, une jam-session qui réunissait à Bruxelles sept grands chefs européens autour du kimchi, gochujang, ganjang et autres produits coréens. Degeimbre a également été juré lors du concours de cuisine coréenne, organisé chaque année depuis 5 ans par le Centre culturel coréen de Bruxelles, où une trentaine de participants belges s’affrontent autour de classiques de la cuisine coréenne.

Par ailleurs, les 24 et 25 septembre prochains, une fête coréenne se déroulera place de Brouckère à Bruxelles, avec présentation de musique coréenne traditionnelle, concert de K-Pop, démonstration de taekwondo, ateliers de mode et de calligraphie et, bien sûr, des stands de cuisine coréenne. Tandis qu’en octobre, un festival belge, organisé notamment par Pascale Dedoncker et auquel participera le chef de L’Air du temps, clôturera à Séoul l’Année de l’amitié entre les deux pays.

Rens. : www.brussels.korean-culture.org.