Le "Noma" retrouve la première place du Fifty Best, un restaurant belge dans le classement

Ce mardi soir à Anvers, lors la cérémonie des très influents World's 50 Best Restaurants, le Danois René Redzepi a retrouvé son titre de meilleur restaurant du monde pour la cinquième fois. Le Flamand Peter Goossens trône à la 36e place pour son restaurant trois étoiles "Hof van Cleve" à Kruisem.

Le vainqueur danois, René Redzepi, ce mardi soir à Anvers.
Le vainqueur danois, René Redzepi, ce mardi soir à Anvers. ©BELGA
Laura Centrella

La rumeur courait depuis quelques jours déjà, elle a été confirmé, ce mardi à 18h20, au Flanders Meeting & Convention Centre d'Anvers, quand le Noma, le célébrissime restaurant de René Redzepi à Copenhague, a retrouvé son titre de meilleur restaurant du monde au très influent classement World's 50 Best Restaurants. Il succède au chef italo-argentin Mauro Colagreco du Mirazur*** à Menton, récompensé en 2019 et qui disparaît du classement cette année, puisqu'il rejoint la liste des "Best of the Best", aux côtés des gagnants précédents: El Bulli, The French Laundry, The Fat Duck, Noma (ancien lieu), El Celler de Can Roca, Osteria Francescana et Eleven Madison Park.

Le Danemark à l’honneur

Ce titre, Redzepi l'avait déjà décroché en 2010, 2011, 2012 et 2014. C'est celui-ci qui avait lancé la vague de la cuisine nordique. Laquelle continue plus que jamais de séduire les journalistes et gourmets professionnels (qui composent le jury international de ce classement souvent critiqué), puisque le deuxième restaurant de la liste n'est autre que le voisin du Noma à Copenhague, le Geranium de Rasmus Kofoed. Et ce sans compter la 5e place du Frantzén de Stokholm et la 47e du Maaemo à Oslo.

Mais l'Espagne, qui a longtemps trôné en tête du Fifty Best grâce au Catalan Ferran Adrià (El Bulli), n'est pas loin, représentée à la troisième place du classement par le chef basque Victor Arguinzoniz du Asador Etxebarri à Nizkaia, qui a largement popularisé la cuisine à la braise, que l'on retrouve un peu partout aujourd'hui. L'Espagne est d'ailleurs largement à l'honneur cette année, avec pas moins de cinq restaurants dans le Top 50 (dont trois au Pays Basque). Contre seulement trois pour la France (tous à Paris), quatre en Italie, six aux États-Unis, deux à Londres et à Berlin.

Retrouvailles électriques

Cette cérémonie avait lieu dans une ambiance électrique. Celle de la joie des retrouvailles, après une année 2020 privée de palmarès pour cause de crise Covid. Ce mardi soir à Anvers, le petit monde de la gastronomie a enfin pu décerner ses récompenses annuelles.

Du côté de la Belgique, on savait déjà que Nick Bril (The Jane**, Anvers) s'était classé 66e et Willem Hiele (Willem Hiele*, Coxyde) était entré dans le classement à a 77e place. Au Hof Van Cleve à Kruisem, Peter Goosens confirme qu'il continue de trôner sur la gastronomie belge. Il progresse en effet de la 43e à la 36e place.

Le classement complet

  1. Noma (Copenhague)
  2. Geranium (Copenhague)
  3. Asador Etxebarri (Bizkaia, Espagne) CHOIX DES CHEFS
  4. Central (Lima, Pérou) MEILLEUR RESTO D'AMÉRIQUE DU SUD
  5. Disfrutar (Barcelone)
  6. Frantzén (Stockholm)
  7. Maido (Lima, Pérou)
  8. Odette (Singapour) MEILLEUR RESTO D'ASIE
  9. Pujol (Mexico) MEILLEUR RESTO D'AMÉRIQUE DU NORD
  10. The Chairman (Hong Kong)
  11. Den (Tokyo)
  12. Steirereck (Vienne) PRIX DE l'ACCUEIL
  13. Don Julio (Buenos Aires)
  14. Mugaritz (San Sebastian, Espagne)
  15. Lido 84 (Gardone Riviera, Italie) MEILLEURE ENTRÉE
  16. Elkano (Getaria, Espagne)
  17. A Casa do porco (Sao Polo, Brésil)
  18. Piazza Duomo (Alba, Italie)
  19. Narisawa (Tokyo)
  20. Diverxo (Madrid) NOUVELLE ENTRÉE
  21. Hisa Franko (Kobarid, Slovénie)
  22. Cosme (New York)
  23. L'Arpège (Paris)
  24. Septime (Paris)
  25. White Rabbit (Moscou)
  26. Le Calandre (Rubano, Italie)
  27. Quintonil (Mexico)
  28. Benu (San Francisco)
  29. Reale (Castel di Sangro, Italie)
  30. Twins Garden (Moscou)
  31. Restaurant Tim Raue (Berlin)
  32. The Clove Club (Londres)
  33. Lyle's (Londres)
  34. Burnt Ends (Singapour) NOUVELLE ENTRÉE
  35. Utraviolet (Shanghaï)
  36. Hof Van Cleve (Kruisem, Belgique)
  37. Singlethread (Healdsburg, Californie) NOUVELLE ENTRÉE
  38. Boragó (Santiago du Chili)
  39. Florilège (Tokyo) NOUVELLE ENTRÉE
  40. Sühring (Bangkok)
  41. Alléno Paris au Pavillon Ledoyen (Paris)
  42. Belcanto (Lisbonne)
  43. Atomix (New York)
  44. Le Bernardin (New York)
  45. Nobelhart & Schmutzig (Berlin) NOUVELLE ENTRÉE
  46. Leo (Bogota, Colombie)
  47. Maaemo (Oslo)
  48. Atelier Crenn (San Francisco) ICON AWARD
  49. Azurmendi (Larrabetzu, Espagne)
  50. Wolfgat (Paternoster, Afrique du Sud) NOUVELLE ENTRÉE / MEILLEUR RESTO D'AFRIQUE

Les autres prix

  • Meilleure femme cheffe: Pía León au Kjolle (Barranco, Pérou)
  • Le choix des chefs: Victor Arguinzoniz du Asador Etxebarri, 3e (Bizkaia, Espagne)
  • Meilleur chef pâtissier: Will Goldfarb de Room4Dessert (Indonésie)
  • Prix du restaurant durable: Boragó, 36e (Santiago du Chili)
  • Restaurant à suivre (One to Watch): Ikoyi (Londres)
  • Icon Award: Dominique Crenn, de l'Atelier Crenn, 48e (San Francisco)
  • Meilleure nouvelle entrée: Lido 84, 15e (Gardone Riviera, Italie)
  • Prix de l'accueil: Steirereck, 12e (Vienne)
  • Meilleur restaurant d'Amérique du Sud: Central (Lima, Pérou)
  • Meilleur restaurant d'Amérique du Nord: Pujol (Mexico)
  • Meilleur restaurant d'Asie: Odette, 8e (Singapour)
  • Meilleur restaurant d'Afrique: Wolfgat, 50e (Paternoster, Afrique du Sud)