Régis Camus, le plus récompensé des chefs de cave, s'en va après une dernière création extraordinaire

Alors que le printemps arrivait sur les vignes, Régis Camus, emblématique chef de cave de Piper Heidsieck et Rare Champagne, prenait le large, laissant ses chères bouteilles effervescentes dans quatre mains expertes.

E.W.
Régis Camus, le plus récompensé des chefs de cave, s'en va après une dernière création extraordinaire
©Piper Heidsieck

C'est dans le prestigieux Palais du Tau à Reims qu'a eu lieu la dernière Master Class du grand Régis Camus. Dans le style inimitable qui appartient à ce chef de cave connu dans le monde entier et son équipe, dont l'enthousiaste Catherine qui traduit en anglais tous ses dires depuis des années. Un hommage joyeux pour une personnalité attachante et populaire. Et le public était au rendez-vous : sur place mais aussi en ligne, partout dans le monde, une coupe à la main, quelle que soit l'heure ! On lui devait bien ça...

Après 28 ans passés au sein de la maison Piper Heidsieck, l'emblématique et historique chef de cave des champagnes éponymes puis de Rare Champagne tire sa révérence. Dynamique, attentif et toujours aussi passionné, l'homme ne considère pas "partir à la retraite" mais plutôt "se mettre en retrait" pour accompagner encore un peu et de plus loin " ses deux enfants ", soit les deux professionnels qui vont reprendre le flambeau : Maud Rabin et Emilien Boutillat. Ce dernier était déjà déjà chef de cave de Piper-Heidsieck depuis 2018, année durant laquelle Régis Camus s'est dédié à faire de Rare Champagne une marque à part entière. Une marque devenue le joyau de la maison champenoise, élue meilleur champagne du monde en 2021 pour son millésime 2008, le dernier commercialisé. Dont on lira la leçon de dégustation écrite pour Gourmandiz ici .

Maud Rabin, elle, va remplacer son mentor comme ambassadrice de Rare partout dans le monde. La jeune femme va voler de ses propres ailes et développer le réseau si attaché à Régis Camus. La spécialiste du champagne l'a suivi pendant trois ans au cours de ses périples, de ses masterclasses et de ses symposiums, prenant elle aussi ses marques dans cet univers prestigieux.

Emu mais toujours aussi enjoué, Régis Camus a présenté fièrement ses deux successeurs : " Il y a une vraie complicité entre nous et je ne serai pas loin s'il y a besoin de conseils".

Bien sûr, le Rare Millésime 2008 n'était pas loin. Dernière création du maestro qu'il aura commercialisé avec un beau succès à la clé. Clin d'oeil : Régis Camus est parti en retraite le jour du printemps, or ce champagne, d'ores et déjà décrété le meilleur millésime du siècle a été nommé "printemps infini" par le chef de cave qui donnait toujours des adjectifs à ses vins effervescents.

Voici d'ailleurs comment il nous en parlait lors de sa présentation :

Dégustation. "C 'est un champagne très brillant, aux reflets verts dus au chardonnay, ce vin va avoir 13 ans mais il a une couleur de jeunesse ! La bulle est l'effervescence sont très fines, ce qui permet de transporter la fraîcheur du vin dans le palais. Au palais d'ailleurs, il est floral, ensuite arrivé le fruit et là, on retrouve la signature des Rare : ces arômes exotiques : l'ananas frais coupé, le fruit de la passion, un peu de noix de coco, une pointe de vanille même et j'y retrouve moi le croquant et le juteux d'une poire Williams."

" En bouche, il a une attaque franche, ciblée, nette, intense et surtout il dégage cette notion inexplicable de pureté. Si vous le dégustez à nouveau 1/4 d'h après, le vin en réchauffant va donner sa complexité, son intensité, l'inverse du 2006 ! "

Accords mets-vins . Pour Régis Camus, " Soit, on le sert en parfaite harmonie ou en totale opposition : avec un dessert, il peut être pas mal du tout. Sinon je dirais avec une entrée aux langoustines, suivi d'un petit poisson grillé et d'un ananas caramélisé en dessert, il va s'exprimer de très belle façon" .

Sur le même sujet