Cette boisson que les Belges adorent est sous la menace d’une pénurie mondiale “inédite”

Une situation similaire ne s’était jamais produite jusqu’ici.

Le jus d'orange touché par une pénurie.
Le jus d'orange touché par une pénurie. ©Copyright (c) 2016 Marcel Bakker/Shutterstock. No use without permission.

Vous faites partie de la team jus d’orange le matin ? Alors, nous avons une mauvaise nouvelle… De fait, votre boisson favorite risque à l’avenir de se faire très discrète dans les rayons des supermarchés. L’Union nationale interprofessionnelle des jus de fruits (Unijus) craint une pénurie mondiale inédite “dans les semaines à venir”.

Le jus d’orange, dont la consommation a augmenté de 10 % l’année dernière en Belgique, est principalement composé de concentré et de nectars d’orange, conventionnels ou biologiques. Le problème ? C’est que les aléas climatiques ont touché plusieurs régions productrices d’oranges. “La production de Floride n’a jamais été aussi basse suite à l’ouragan Ian en septembre 2022. La production américaine ne cesse de baisser depuis 10 ans pour n’être qu’à 16 millions de boxes en 2022-2023 contre 41 millions de boxes l’année précédente et de 134 millions de boxes il y a 10 ans”, explique Unijus dans un communiqué officiel.

Le Mexique et l’Espagne ont également été durement touchés par la sécheresse, par conséquent toutes les demandes mondiales dans le secteur reposent aujourd’hui sur le Brésil, qui n’a pas les moyens d’assumer toutes les commandes. “Les demandes auprès des fournisseurs de concentrés sont désormais sous quotas pour toutes les sociétés désirant en acheter, une situation jamais rencontrée par les acheteurs les plus anciens”, a poursuivi l’Unijus. Ce risque de pénurie devrait durer jusqu’en septembre-octobre 2023, soit jusqu’à la prochaine récolte d’oranges, qui commencera mi-juin 2023.

Cette situation entraînera irrémédiablement une augmentation du prix du jus d’orange, comme nous vous l’expliquions ici. Bref, vous risquez certainement de devoir faire l’impasse sur votre boisson préférée le matin. D’ailleurs, ce changement dans vos habitudes alimentaires pourrait ne pas être une mauvaise chose, car si le jus d’orange est riche en vitamines, il est également bourré de sucre. En effet, pour faire un jus, on enlève toutes les fibres du fruit et on concentre le sucre. Un verre de jus d’orange serait aussi sucré qu’une canette de soda. Mieux vaut donc commencer la journée avec une autre boisson, au risque de provoquer un pic de glucose dans votre organisme, ce qui favorise la formation de graisses…

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...