Les Etats-Unis ont remporté la finale mondiale du concours gastronomique biennal le Bocuse d'or mercredi soir. L'équipe de la Belgique a terminé neuvième du classement après deux jours de compétition qui ont vu défiler "24 des chefs les plus prometteurs au monde" au salon Sirha à Lyon.

La Norvège et l'Islande ont remporté respectivement les Bocuse d'argent et de bronze. A l'occasion de son 30e anniversaire, le Bocuse d'Or avait décidé de mettre en lumière le végétal. En complément du thème plateau, le "poulet de Bresse aux crustacés" (interprétation de la fameuse recette lyonnaise du "Poulet aux écrevisses"), les candidats devaient présenter une assiette 100% végétale, à partir d'une liste de 146 produits proposés (fruits, légumes, céréales, graines ou légumineuses) et éventuellement deux produits originaires de leur pays, à présenter sur 14 assiettes. Les épreuves devaient être réalisées en 5h35.

© AP

Sous-chef au restaurant "Per Se"*** à New York, Mathew Peters, 33 ans, a remporté le prestigieux trophée, devant le Norvégien Christopher Davidsen et l'Islandais Viktor Andrésson. C'est la 2e fois que les États-Unis remportent le concours.

Le candidat belge Peter Aesaert, coaché par Jo Nelissen et secondé par Michelle Boone, a quant à lui terminé neuvième du classement. La Belgique s'était qualifiée pour la finale mondiale en mai dernier lors de la finale du Bocuse Europe 2016.

© AFP

Le jury, présidé par les chefs français Joël Robuchon et norvégien Ørjan Johannessen, lauréat du Bocuse d'or 2015, était composé d'un chef de chaque pays participant. La Belgique était représentée par le toqué Peter Goossens ("Hof van Cleve"***). Ils ont attribué 80 points sur base du goût, de la présentation et de la spécificité/originalité géographique tandis que le jury cuisine, parmi lequel figurait le Belge Ferdy Debecker (Bocuse de bronze en 1999), a jugé les aspects gaspillage, durabilité, hygiène et méthodologie pour 20 points.

© AP

Au total, depuis la création du concours en 1987 par Paul Bocuse, la Belgique a remporté six statuettes à la finale mondiale du Bocuse d'Or: trois médailles d'argent (Roland Debuyst en 1997, Pierre Paulus en 1989 et Michel Addons en 1987) et trois de bronze (Ferdy Debecker en 1999, Guy van Cauteren en 1993 et Gert Jan Raven en 1991).

© AFP