Chaque année, cette pâtisserie saint-gilloise vend plus de 1 000 galettes des rois.

C'est le nouveau concept de la pâtisserie De Weerdt depuis un an. Dans six galettes, le chef pâtissier place une pièce en or 18 carats aux gravures de l’établissement à la place de la fève dans sa galette des rois. Ainsi, six chanceux repartiront, dimanche ou lundi, avec une pièce d'or à la place d'une fève en plastique ou en porcelaine, au coeur de leur galette.

Car si la pâtisserie De Weerdt est une institution phare de Saint-Gilles toute l'année, elle l'est encore plus pendant le week-end de la fête des rois. Ce vendredi, dès les petites heures, une file se profilait devant l'enseigne logée au 70 de la chaussée de Waterloo, à deux pas du parvis. Chaque année, le magasin produit environ 1 000 galettes. "On n'a pas le temps de les laisser refroidir", explique Marie Cauchies, co-responsable de la pâtisserie. "Rien que pour dimanche on a déjà près de 500 commandes", poursuit-elle tout en servant des clients.

Et c'est d'ailleurs pour remercier sa fidèle clientèle que le pâtissier a décidé de cacher ces pièces d'or dans les galettes. Ouverte en 1991, cette enseigne aux couleurs saint-gilloise était d'abord une succursale des ateliers Van Eeckhout. Ensuite, le pâtissier De Weerdt et Marie Cauchies qui était son épouse à l'époque ont repris le lieu à leur nom.

© GUILLAUME JC