Food

Vous grignotez avant de manger ou vous mangez tard le soir après le repas ? Des chocolats ou des chips devant la télévision ? Vous n’êtes pas les seuls. Mais comment est-ce possible d’avoir faim après un repas ? Pourquoi a-t-on envie de « crasses » ?


Ce n’est pas un problème de volonté, donc cessez de culpabiliser. Ce qu’il faut, c’est comprendre pourquoi cela arrive. En réalité, c’est un signe que vos hormones métaboliques, celles qui régulent votre appétit, sont déréglées. Voici quelques-unes des plus importantes :

  • D’abord l’insuline qui est produite lorsque vous mangez du sucre. Alors son taux augmente, puis chute et vous avez faim de nouveau.

  • Ensuite il y a la leptine : si vous mangez des aliments sucrés, des aliments industriels ou à base de farine, votre leptine ne fonctionne plus comme il faut. Or la leptine c’est le frein à l’appétit, le signal de satiété, que vous avez suffisamment mangé.

  • Et puis il y a d’autres hormones comme la ghréline qui est fabriquée dans l’estomac et qui est l’hormone de la faim, les peptides YY sont produites dans les intestins et indiquent aussi la satiété.

  • Et enfin il y a le cortisol, l’hormone du stress. Sous l’effet du stress cette hormone va augmenter et par là même augmenter un tas d’autres choses comme la faim, le taux de sucre sanguin, l’insuline. Et, à la longue, si l’on est souvent stressé, cela pourra entraîner un pré-diabète, ou la résistance à l’insuline et c’est un cercle vicieux. Sans parler des kilos en trop dont vous aurez toutes les peines du monde à vous défaire.


D’où l’importance d’équilibrer tous ces facteurs, mais comment ?

Par quelques mesures extrêmement simples. Si vous mangez la nuit, c’est comme le régime sumo : un gros repas suivi d’un gros dodo. C’est la garantie de prendre du poids car vous allez stocker des graisses au lieu de les brûler.

  1. La solution commence dès le réveil ! La première des choses à faire est de manger un bon petit déjeuner. C’est la clé pour ne plus manger le soir. Vous devrez certainement vous forcer dans un premier temps, car vous n’aurez pas faim si vous avez mangé tard le soir. Mais il faut briser le cercle vicieux avec un bon petit déjeuner protéiné comme des œufs et du jambon, et ça stabilisera également le taux de sucre sanguin (glycémie) tout au long de la matinée (donc fini les envies de sucre vers 10 ou 11 heures).

  2. Ne buvez pas vos calories. Les softs, les jus, les cappuccinos, les boissons énergiques et autres boissons en dehors de l’eau, le thé, les infusions et le café augmentent la glycémie et dérèglent l’appétit car elles sollicitent vos hormones métaboliques sans apporter de nutrition. Ce sont des calories « vides ».

  3. Veillez à manger à intervalles réguliers. Le rythme classique des trois repas respecte la bio-chronologie de votre organisme. Et consommez également des protéines et des graisses de qualité à chaque repas (noix, avocats, huile d’olive, viandes de pâturage) même le matin, ainsi que des légumes en abondance. Cela va stabiliser votre glycémie.

  4. Gérez votre stress. Le stress va chambouler votre appétit alors il faut apprendre à se recentrer, et trouver le moyen de faire le vide : exercices de respiration, yoga, sport, marche. L’exercice physique régulier, le mouvement, même si ce n’est qu’une marche, va rééquilibrer vos hormones et votre biochimie interne et arrêter ces pulsions alimentaires.

  5. Dormez ! Sinon vous aurez faim pour des sucres et des féculents. Le manque de sommeil augmente la ghréline (l’hormone de la faim) et diminue la peptide YY (pour la satiété).

  6. Les pulsions alimentaires peuvent être déclenchées par des allergènes. Les plus courants sont le gluten et les produits laitiers. Eliminez les quelques semaines pour voir si ça calme vos pulsions.

  7. Enfin, il existe quelques compléments alimentaires qui peuvent équilibrer la glycémie et l’insuline comme les Oméga3 des huiles de poisson et la vitamine D dont nous sommes quasi tous carencés. Les graines de chia sont utiles pour leur fibres et la sensation de satiété qu’elles procurent.

En stabilisant votre glycémie, vous faites le principal pour remettre de l’ordre dans vos hormones métaboliques, vous serez en meilleure santé et vous vous sentirez tellement mieux !