L’Afsca vous offre quelques conseils de conservation pour des menus réussis.

Dans deux semaines, c’est Noël. Ça y est, les préparations du réveillon sont déjà lancées, pour le plus grand bonheur des gourmands. Mais pour bien se régaler sans le regretter (on ne parle pas ici des kilos stockés), mieux vaut préparer ses plats en toute sécurité. Huîtres, saumon, gibier, etc. : les festins peuvent tourner au cauchemar .

En cette veille de fêtes, l’Afsca, l’Agence fédérale pour la sécurité alimentaire, vous offre donc quelques conseils pour éviter le pire. À commencer par le plateau d’huîtres : "Pour ne pas vous tromper, choisissez en magasin celles présentées dans l’emballage fermé d’origine et vérifiez que s’y trouve bien une étiquette sanitaire, qui mentionne l’espèce et la date d’emballage. Entreposez-les à plat, côté bombé vers le bas, afin qu’elles gardent leur eau. Les huîtres peuvent se conserver 8 à 10 jours à basse température (de 5 à 10 °C), dans le bac à légumes du frigo. Pour éviter qu’elles ne s’ouvrent, mettez un poids sur la bourriche. Il est déconseillé de surgeler des huîtres", précise Stéphanie Maquoi.

Et la porte-parole de l’Afsca d’ajouter qu’il faut éviter de demander à l’écailler d’ouvrir vos huîtres à l’avance. Mieux vaut la laisser dans son eau jusqu’à ce qu’elle soit servie.

Pour le gibier, ceux qui aiment se fournir directement à la source, chez le chasseur, n’oublieront pas de lui réclamer le certificat qui atteste de l’examen conforme de la carcasse, insiste l’Afsca. "Et pour le sanglier, l’analyse de recherche de trichines, un parasite qui peut causer des maladies chez l’homme, est obligatoire et les résultats doivent être fournis au consommateur pour lui éviter d’être contaminé."

En matière de conservation, veillez à maintenir votre gibier entre 4° et 7 °C, selon la taille de celui-ci.

Pour vos restes, là aussi, quelques précautions s’imposent : "Évitez de maintenir vos plats plus de deux heures à température ambiante, même si la place manque dans votre frigo. Consommez vos restes dans les deux jours si c’est du poisson, trois pour les autres plats et n’oubliez pas de les faire chauffer suffisamment pour ainsi neutraliser les bactéries qui pourraient s’y trouver."