Le coffret unitaire qui accompagne une bouteille de champagne a vécu... De cette réflexion dans l'air du temps, la maison de champagne Ruinart a fait une petite oeuvre d'art éco-conçue qui rajoute encore au plaisir de déguster les cuvées R, R millésimé, Blanc de Blancs et Rosé.

La démarche environnementale de la maison s'affiche donc au grand jour notamment avec cet étui comme une seconde peau qui épouse exactement la forme emblématique des flacons Ruinart. "Avec cet étui seconde peau, la Maison Ruinart confirme son rôle pionnier en Champagne, et son ambition en termes de responsabilité sociale et environnementale. Ce projet disruptif cristallise notre engagement pour un développement plus durable sur l’ensemble des étapes d’élaboration et de commercialisation de nos vins, depuis la culture de la vigne jusqu’à l’expérience de dégustation", explique Frédéric Dufour, Président de la Maison Ruinart.

L'habit est donc composé à 100 % de fibres de cellulose, entièrement recyclable, et enrobe avec légèreté la bouteille, il est d'ailleurs inspiré par la manière dont les maîtres d’hôtel enroulent une serviette blanche autour des bouteilles de champagne. Cette coque minimaliste rappelle les couleurs des crayères et se double d’un toucher doux et d’une surface texturée qui rappellent les caves historiques de la Maison, à Reims.

Côté pratique, l’étui protège le vin jusqu’à la dégustation, résiste aux usages de service, y compris à l’humidité, sans se détériorer. Adapté à une conservation au réfrigérateur, l’enveloppe conserve aussi son intégrité plusieurs heures dans un seau rempli de glace.