Chic, Martine est de retour ! Avec un livre qui donne envie de manger. Pas sûr que ce soit une bonne idée en cette période printanière de régime ? Mais bien sûr que si ! Martine Fallon, c'est la « reine » de la cuisine énergétique. Du bio, du non transformé, du fait-maison, peu de viande, beaucoup de légumes (jusqu'à 800 gr par jour !), des légumineuses, des épices, des associations alimentaires réfléchies, des modes de cuisson basse température qui conservent les nutriments. Au placard : le sucre, le mauvais gras, rangés tout ce qui nous acidifie de l'intérieur. Au programme le miel, le stevia, l'huile d'olive bio première pression à froid, les amandes, le riz complet, la graisse de coco, le petit épeautre (qui remplacera parfois le blé), les légumes de saison !

Et on devient alors...toute triste et dans l'autocontrôle perpétuel ? Absolument pas, car Martine Fallon a ajouté des couches et des couches de plaisirs à la diète énergétique et si elle fait carrément la guerre aux sucres raffinés, et qu'elle n'aime pas le lait de vache (mais alors pas du tout du tout !), cette gourmande a développé mille trucs pour que les goûts explosent en bouche. Elle fait ainsi la part belle aux coulis, « mayonnaises » de légumes, crèmes, aux sauces réinventées qui réveillent n'importe quel poisson ou transforment une salade. Rien qu'à lire les recettes, on a carrément envie de s'y mettre là maintenant tout de suite à cette cuisine de l'énergie !

Trois livres de recettes avaient été édités précédemment. Ici, avec « La Cuisine de l'énergie » aux éditions Les Arènes, c'est sa bible qu'elle offre en y développant sa théorie, en y ajoutant 230 recettes illustrées qui donnent l'eau à la bouche et en terminant par de la pratique : 30 jours de détox gourmande pour vous faire passer de l'autre côté de la force. Un beau livre clair et pratique qui sonne donc comme une bonne nouvelle en ce printemps de remise en forme.

Car même sans appliquer directement à la lettre tous les conseils de cette énergique chef, on fera profitablement le tri entre tout ce que l'on entend autour des aliments, il y a de quoi se sentir perdu et/ou alarmé. On se sensibilisera aussi un peu aux préceptes de bon sens de la médecine chinoise.

Mon avis : J’ai transformé ce livre de cuisine en « livre de chevet ». D’où une forme olympique (et un amincissement général) et l'envie de manger du bon pour le goût et pour soi-même : c'est l'effet magique de ce gros livre jaune soleil ! 

La preuve en trois petites recettes

-Pour remplacer la pâte à tartiner : le Biotella

Pour deux personnes : 1 bol de purée d’amande, ¼ bol de miel cru d’acacia, 1 bol de tahin.

Mélangez le tahin avec la purée d’amande et de miel. Servez sur des toasts de pain d’épeautre.

Variante : vous pouvez ajouter des amandes blanches et des noix de cajou concassées et, éventuellement, un peu de chocolat noir (70%) fondu.

-Pour relever un plat : « mayonnaise » piquante à l’avocat

Pour 4 personnes : 8 amandes blanches, 1 avocat, 1 citron vert, 10 tiges de coriandre fraîche, 6 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de moutarde fine, ¼ de piment frais vert, 1 cuil. à café de sel marin

Versez dans le mixeur la chair de l’avocat et les différents ingrédients. Mélangez le tout;

-Une recette « Biotiful » : la crème Budwig aux graines germées

Idéal pour un petit-déjeuner détox et délicieux.

La veille, faites tremper à l’eau de source 2 cuillerées à soupe de graines de lin, 2 de pépins de courge, 2 de graines de sésame, 2 de graines de tournesol. A part, faites tremper 2 cuillerées à soupe d’amandes. Le matin, pelez les amandes, rincez les graines, mixez le tout avec 1 verre de lait de riz, 1 pomme ou 1 poire en morceaux, et 1 cuillerée à soupe de sirop d’érable.