La saison des maatjes, c’est maintenant. Un petit poisson plein de ressources côté goût, de bon gras et que l'on mange aussi à l'apéro chez nous !

Les maatjes, ces délicieux jeunes harengs ont accosté à Ostende vendredi dernier. D’habitude le premier tonnelet est vendu aux enchères. Cette fois, le Maatjescomite a décidé de faire un geste solidaire en l’offrant aux hôpitaux ostendais AZ Damiaan et AZ Sint-Jan campus Henri Serruys, en remerciement pour le travail du personnel durant la crise du Covid-19.

L’AZ Damiaan, qui ne dénombre plus aucun patient atteint du coronavirus depuis vendredi, s’est dit heureux de ce cadeau. « Même si le pire de la crise est derrière nous, nous sommes contents que les gens n’oublient pas le dur labeur de notre personnel », a déclaré le directeur Bart de Bock.

Accords boissons larges

On les achète bien frais (enfin, saumurés) pour tout les bienfaits qu'ils nous apportent : ce hareng est en effet un des poissons les plus gras qui existe mais il s'agit en gros de "bonne graisse", produisant du bon cholestérol qui lutte contre le mauvais cholestérol. Il contient en grande partie des protéines et des acides gras insaturés riches en oméga 3 qui réduisent les risques de maladies cardiaques et ont un effet favorable sur le cerveau et le système nerveux.

A consommer avec une petite salade fraîche (dans laquelle on peut mettre pommes et betteraves rouges), des pommes de terre et côté boissons, on peut opter pour la tradition : son goût iodé et son palais onctueux se marient agréablement au genièvre ou aux alcools blancs comme un petit verre de vodka ou d'aquavit. Mais le maatje s'accommode aussi d'une blanche et on peut même essayer avec le cidre qui tranche le gras par son acidité ! Sinon, optez pour un muscadet, parfait pour tout ce qui est "mer".

En plus, c’est un produit tout à fait abordable, autour des dix euros le kilo, on le trouve aussi bien en grande distribution que chez le poissonnier et il est à la carte des restaurants. D'ailleurs, chez Pistolet Original, on les attend chaque année avec impatience, de même que la réouverture des restaurants cette année… La marque belge propose donc son Pistolet Maatjes avec salade de haricots verts et jeunes oignons, vinaigrette de Bruxelles. Le restaurant du Sablon est ouvert 7 jours sur 7 depuis ce week-end tandis que celui de la rue des Bouchers fera sa réouverture le mardi 16 juin, du lundi au vendredi. Les terrasses et les intérieurs ont été disposés pour accueillir les gourmands dans le respect des règles sanitaires. Mais les pistolets peuvent aussi être emportés et commandés pour livraisons à domicile.