C'est une polémique qui a enflammé le week-end pascal en France, celle des dîners clandestins organisés pour quelques privilégiés dans des lieux de luxe. Sur des images tournées par M6, on voit en effet des serveurs s'occuper de groupes d'invités au mépris de tous les gestes barrières imposés par le gouvernement. Si des ministres ont dans un premier temps été accusés d'y participer, il semblerait que ce ne soit finalement pas le cas. Mais que des membres du gouvernement aient participé ou non, ces scènes posent bien évidemment question, dans un monde où tous les restaurants ont été contraints à la fermeture, avec les conséquences économiques et psychologiques qu'on connaît. 
 
 

Invité ce lundi sur BFM TV, Philippe Etchebest n'a pas mâché ses mots. Le "top chef" s'est dit scandalisé par les images qu'il a découvertes en même temps que les Français. "C'est lamentable et débile", a-t-il résumé. "Avec quelle image on va ressortir de ça, nous, les restaurateurs? On s'est battu pour obtenir des aides, on fait tout pour pouvoir rouvrir rapidement et le plus normalement possible. Mais, aujourd'hui, une poignée d'individus salissent notre profession."

S'il affirme ne pas avoir été au courant de l'organisation de dîners clandestins, il reconnaît cependant que "des gens essaieront toujours de tricher". "Mais ces gens-là doivent être punis", demande-t-il. "Je suis vraiment choqué de tout ça." 

Heureusement, la plupart des restaurateurs, eux, respectent bien les mesures. "Et ils sont plus nombreux que ces gens qui font tout et n'importe quoi", tient à préciser le cuisinier, qui défend bec et ongles son secteur d'activités depuis le début de l'épidémie. 

Malgré son coup de gueule, le chef de plusieurs restaurants gastronomiques garde toujours l'espoir de rouvrir le plus vite possible, dans le cadre du calendrier défini par le gouvernement français.