Le mois d’avril, c’est l’occasion de soutenir et bien nourrir son organisme pour le débarrasser des lourdeurs de l’hiver.


Voici quelques conseils, dont certains sont à garder toute l’année, et d’autres à essayer avec assiduité, le temps d’en ressentir les effets. Les conseils d'Aline Ways, coach en nutrition pour un nettoyage de printemps tout bénéf' !


1- Eviter le gluten, le maïs, le soja, le carrageenan (une algue qui homogénéise les liquides, entre autres), et les produits industriels sans gluten, car ces ingrédients peuvent être à l’origine de réactions inflammatoires du système digestif, et peuvent ainsi déséquilibrer votre organisme.

Conseil : si vous consommez des laits végétaux, veillez à ce qu’ils ne contiennent pas les ingrédients mentionnés. Si oui, supprimez les quelques semaines pour voir si vous constatez une meilleure digestion…

2- Limitez votre consommation d’alcool et prenez soin de votre foie : c’est peut-être le moment de faire un cure sans alcool ? N’oubliez pas de manger des betteraves, des artichauts, du bouillon d’os, des œufs, du pissenlit, qui vont soutenir la fonction hépatique.

Conseil : essayez d’inclure à votre menu de tous les jours une salade de carottes et de betteraves rapées avec une vinaigrette à l’huile d’olive et vinaigre de cidre.

3- Mangez bio et local autant que possible, y compris pour la viande et la volaille, idéalement de pâture. Ainsi vous êtes sûrs d’obtenir un maximum de nutriments et un minimum de polluants résiduels dans vos aliments (et donc dans votre organisme).

Conseil : pensez aux paniers bios, GACs et autres circuits courts, c’est le moment de se lancer et d’essayer si ce n’est pas déjà fait.

4- Intégrer les « bonnes » graisses et évitez à tout prix les "mauvaises" (présents dans tous les produits transformés). Les « bonnes » graisses sont l’huile de noix de coco et le beurre clarifié pour les cuissons, et l’huile d’olive pour les salades et à ajouter aux plats déjà cuits au moment de servir.

Conseil : apportez une bonne bouteille d’huile d’olive et de vinaigre au travail ; ainsi vous êtes sûrs de la qualité de vos graisses dans les salades et les plats du midi.

5- Mangez des fruits ! mais à 16 heures. C’est la bonne heure pour manger du sucre, et contrairement aux pâtisseries, ils contiennent des antioxydants et des minéraux qui vous donnerons de l’énergie et soutiendront votre métabolisme.

Conseil : amenez-en en quantité au travail, pour éviter la tentation et la facilité d’un choix moins bénéfique à la santé.

6- Pensez à nourrir votre flore intestinale avec leurs aliments préférés : prébiotiques (chicons, oignons, poireaux, ail, etc.) et les fibres contenues dans les légumineuses : lentilles, haricots, etc.

Conseil : si vous avez eu un traitement antibiotique cet hiver, mangez des légumineuses tous les jours pour reconstituer les variétés bénéfiques de votre flore intestinale.

7 - Mettez-vous au vert ! Il faut se refaire une réserve de vitamine D donc minimum 15 minutes d’exposition à la lumière naturelle est indispensable (à défaut de rayons de soleil).

Conseil : si le temps le permet, prenez votre déjeuner dehors plusieurs fois par semaine, si possible dans un parc, sans regarder un écran !


Suivez Aline Ways sur Instagram