Un bar à gin, une ambiance différente de partout ailleurs et quelques salles où des professeurs loufoques testent à leur manière nos huit intelligences : tout un univers décalé que nous dévoile le chanteur Baloji, l'ambassadeur de cette 2e édition qui débute le 21 octobre.


L'année passée, le gin Hendrick's arrivait à Bruxelles avec un événement assez formidable en prenant possession de l'ancienne Pharmacie Anglaise en plein coeur de Bruxelles. Juste un bar (éphémère) de plus ? Non, toute l'idée était en fait de jouer avec l'imaginaire, de partir à la découverte de ce que l'on a dans le cerveau et de se laisser aller à des expériences menées par des professeurs foutraques et des assistants loufoques.

L'occasion surtout de passer un très bon moment plein de fantaisie, de réalité augmentée et d'univers étranges qui vous conduisait ensuite à siroter entre amis des cocktails autour du très aromatique gin Hendrick's.

Le succès avait été au rendez-vous, à tel point que les semaines s'étaient transformées en mois !

Cette année, en plein automne, les Chambers of the Curious concoctées par la marque de gin anglaise repartent à la découverte de nos différents lobes cérébraux. Cette fois, les "épreuves" pour défier nos sens et notre intelligence (et nos zygomatiques) auront lieu dans le Dépôt des produits dangereux de Tour et Taxis.

Une occasion en or de se laisser prendre au jeu en entrant dans chacune de ces chambres de curiosité ! Même si on peut aussi accéder au bar sans passer par les expériences...

Baloji est l'ambassadeur de ces Chambers of the Curious qui a marqué de sa patte de velours cette 2e édition. Cet artiste qui ne cesse de se réinventer l'avoue bien volontiers: il s'est régalé à investir la carte des cocktails; la direction artistique du bar et d'en imaginer l'univers musical. Il a même mis son nez dans une salle d'expérimentation que Hendrick's lui a confiée... Celui qui a chanté le très mystique "Karibu Ya Bintu", une chanson sur les masques que l'on porte tous pour se protéger des autres et qui nous révèlent finalement, ne pouvait que s'amuser dans cet univers étrange !

© DR

Dévoilez-nous votre cocktail.

Je voulais faire le lien entre le gin Hendrick's très britannique jusque dans sa fantaisie et l'Afrique. Alors j'ai fait des essais chez moi, en me souvenant de cocktails goûtés aux Etats-Unis essentiellement, autour d'arômes floraux. En clin d'oeil au concombre Hendrick's, j'ai utilisé le concombre du désert, le kiwano, très courant en Afrique. Avec une pointe de thé au jasmin et du lemon grass.

Créer tout un univers décalé, c'était pour vous, non?

J'adore inventer, mixer des univers, créer des mirages, des vraies fausses choses comme quand j'ai lancé une fausse bière pour ma chanson sur les brasseries de Kinshasa. Pour la playlist par exemple, je me suis plongé dans la musique du début du siècle, ambiance New Orleans, avec ce côté bluesy, tropical qui fait le lien avec l'aspect mystérieux que cultive la marque Hendrick's. Que j'ai mixé à des tas d'autres découvertes!

Cette année, Hendick's va nous révéler nos "huit intelligences", laquelle vous parle le plus ?

Sans hésitation, ce sont les mathématiques alors que je suis... nul en maths pourtant ! Car tout part de là : la musique, la poésie pour que cela sonne bien. Et même les chansons que l'on passe à la radio partent d'un principe chiffré : lors dune émission, il faut passer une chanson toutes les 8 minutes sinon l'esprit décroche ! Et je voue une passion à la symétrie aussi et à l'asymétrie aussi d'ailleurs (rires).

Au-delà des votre rôle d'ambassadeur, quelle est votre actualité ?

Je travaille sur mon disque qui sortira en mai 2017, un EP "64 Bits & Malachite" sort le 4 novembre et dans le même temps, je travaille sur un long métrage que je vais réaliser, prochainement. Et puis je suis en train de bosser sur une fausse émission de télé, où il faut créer le styling de trois groupes, c'est fou, j'adore ça : créer des univers faux qui peuvent devenir vrais... un peu comme ici, au Dépôt des produits dangereux !

PRATIQUE. Du 21 octobre au 3 décembre, au Dépôt des Produits Dangereux à Tour et Taxis, Avenue du Port, 86c - 1000 Bruxelles. Toutes les infos et inscriptions : www.chambersofthecurious.be

© DR