La chronique de Aline Ways, coach en nutrition : les jus contiennent des vitamines et plein de micronutriments, davantage que leurs équivalents pasteurisés et/ou à base de concentré que l’on trouve dans les commerces. Le problème c’est que ce sont littéralement des bombes de sucre....


En consultation, nombreuses sont les personnes qui me disent fièrement qu’elles boivent des jus faits maison, grâce à leur centrifugeuse ou extracteur (ce dernier « n’oxyde » pas le jus)…c’est à la mode, soi-disant pour détoxiner et consommer plus de vitamines. On les retrouve même dans des restaurants « santé ». Malheureusement, je ne les félicite pas de cette initiative, aussi bien intentionnée soit-elle.

Certes, ces jus contiennent des vitamines et plein de micronutriments, davantage que leurs équivalents pasteurisés et/ou à base de concentré que l’on trouve dans les commerces. Le problème c’est que ce sont littéralement des bombes de sucre. Sous cette forme liquide, en l’absence de la pulpe, c’est comme une injection de sucre, ce qui provoquera un pic glycémique. Même si ce ne sont pas des calories « vides », à l’inverse d’un soft ou d’un jus industriel, leur teneur en sucre fait pencher la balance du mauvais côté, donc la vôtre aussi…et ce, même si c’est un mélange de légumes et de fruits.


Les fibres nous sauvent

La chair des fruits est très précieuse (c’est pourquoi elle a été prévue par la nature) grâce aux fibres qu’elle contient. Grâce à elles, les sucres seront assimilés beaucoup plus lentement. Notre alimentation, malheureusement très riche en farine blanche et en viande, est très pauvre en fibres, ce qui explique l’épidémie de constipation dont on n’aime pas trop parler…Ces fibres balayent les intestins, les font fonctionner correctement et servent de nourriture à notre flore intestinale, ce qui permet une parfaite symbiose. C’est donc un comble de jeter les fibres, sans parler du coût et du gâchis que cela représente, car pour extraire du jus, il faut beaucoup de produit.

Si l’on a soif, le mieux est de boire de l’eau. Si vous avez investi dans une belle machine à faire des jus, alors préférez les jus uniquement à base de légumes, en songeant à y mettre des légumes à forte teneur en eau comme le concombre par exemple. Ajoutez un filet de jus de citron pour le goût. Et faites des burgers ou des croquettes de légumes avec la pulpe au lieu de la jeter.

Si l’on veut pouvoir consommer un maximum de végétaux sous forme liquide, l’idéal alors serait les smoothies, qui nécessitent un blender. Comme elles préservent toutes les fibres, il est possible d’y ajouter un peu de fruits pour le goût.


Voici ma recette préférée, je l’ai baptisée « potion Nutribeauté » :

Dans un blender versez ½ litre d’eau, un bouquet de persil sans les tiges (ou coriandre, roquette, épinards…), 1 concombre pelé s’il n’est pas bio découpé en grosses rondelles, 1 pomme en quartiers (aussi pelée si pas bio), et le jus d’un citron, blendez 2 minutes. Se conserve 2-3 jours au réfrigérateur, grâce encore une fois aux fibres !

Plus de recettes sur alineways.be