C’est la méthode de Pascale Naessens. Ses recettes font un tabac en Flandre.

Manger du beurre, verser de l’huile d’olive très généreusement sur ses plats, mélanger les noix dans les préparation,… C’est le parti pris gagnant de Pascale Naessens, ex-mannequin, ancienne miss Belgique devenue star de la télévision et bekende vlaming avérée qui a déjà publié 10 livres de recettes dans la partie néerlandophone du pays. Des livres qui ont révélé une révolution alimentaire.

Côté francophone, quatre ont été traduits et le cinquième, Ma cuisine avec quatre ingrédients (Éd. Racine) vient tout juste de sortir. Ce qui fait le succès de ses livres : ses recettes sont si faciles, elles sont incroyablement savoureuses, rassasiantes, ses plats sont beaux. Les produits utilisés se trouvent au supermarché, Pascale Naessens ne compte pas les calories, ne parle pas de balance, ne crie pas haro sur le sucre, ni sur la viande, ne rejette pas le fromage, ne culpabilise personne dans ses explications. Mais par contre, elle cuisine des produits frais, de saison, de qualité, des légumes, des légumineuses, de la viande, du fromage, et du bon gras… mais pas tout en même temps : les sources de protéines se marient avec les végétaux mais pas avec les sources de glucides par exemple.


La cheffe veut d'ailleurs aller au-delà du simple livre de recettes : depuis des années, elle part à la rencontre des spécialistes, scientifiques, nutritionnistes, diététiciens les plus à l'avant-garde des recherches en matière de mieux manger. Et les interroge sur les combinaisons des aliments, sur ce qui se passe dans notre organisme alors. "Toute cette matière m'a beaucoup fait évoluer dans ma façon de cuisiner. Je rends pratique des discussions scientifiques en quelque sorte". La malbouffe et le surpoids sont de tels fléaux qu'il y a urgence en somme. "La difficulté c'est que tout le monde réagit différemment, il n'y a pas une solution unique. Mais manger beaucoup moins de glucides, c'est une base idéale"

"Plus de faim insatiable une heure après manger"


C’est d’ailleurs ce dont Pascale Naessens se méfie : des glucides rapides qu’on trouve en masse dans les produits de l’agro-industrie " qui ne rassasient pas, ce qui fait qu’on a tout le temps faim, que l’on craque en se tournant à nouveau vers des produits plein de glucides qui rendent esclave. Je le sais, j’étais comme ça ". À l’époque, elle s’est donc demandée comment remplacer cette source d’énergie rapide par une autre, meilleure en tout. D’où la présence de légumes et de plein de bonnes graisses dans ses recettes ! " Peu à peu, mon corps a réagi différemment, je n’avais plus cette faim insatiable. Et quand je mangeais, c’était tellement bon et rassasiant que je n’avais plus envie de rien d’autre. "

C’était il y a neuf ans. Le moment qui l'a définitivement fait basculer vers cette cuisine savoureuse, pauvre en glucide et riche en bonnes graisses ? "J'avais faim tout le temps, cela faisait partie de moi. Mais quand j'ai commencé à intégrer des noix et plus de graisses dans mes plats comme de l'huile d'olive, de coco, etc. j'ai commencé à arrêter de penser à la nourriture. Je n'avais plus faim et je ne pensais plus à "devoir" manger", se souvient-elle. Pascale Naessens est d'ailleurs très agacée de l'idée très vivace que "le rapport avec les aliments, c'est dans la tête que ça se passe. "On culpabilise les gens avec ça, ils croient qu'ils n'ont pas de volonté parce qu'on leur dit :  mangez des pommes de terre, mais un peu seulement. Le truc c'est que manger des frites, des chips, des pâtes appellent obligatoirement les frites, les chips, les pâtes, c'est le corps qui réclame et on peut rien contre ça". La solution : donner autre chose d'aussi bon à son corps. "Et pour donner du goût et de l'appétence à quelque chose, il y a soit le sucre, soit le gras..."

Depuis, Pascale ne pense plus à sa balance, a maigri, n’a jamais regrossi, elle a de l’énergie à revendre. Et de l’inventivité : ses recettes sont tout simplement bluffantes de goût.

Comment on se lance ?  

"Le début est le moment le plus difficile évidemment. Moi, je préconise de choisir des recettes pour dix jours et de voir les effets". Dans son nouveau livre, elles sont classés par temps de préparation, de 10 à 30 min. Un poulet aux noix de cajou c'est 15 minutes ! Et c'est délicieux...

> Soupe poulet légumes pimentée au curry

 > Boulettes de poulet haché avec poireaux et curry

> Grandes crevettes au ras-el-hanout et légumes

> Tomates à la feta et aux herbes

Pascale Naessens, "Ma cuisine avec 4 ingrédients", ed. Racine. 25.99€. On peut découvrir d'autres recettes sur son site, www.purepascale.com