Les cocktails* n'ont jamais été aussi tendance. Avec la folie des Mojito et des Gin Tonic, on n'en finit plus d'adorer les mélanges et les recettes fleurissent et décontractent l'apéro. Voici un aperçu en recettes, en nouveautés et en histoires de ce qui s'offre à nous pour les fêtes de fin d'année. Et un concours pour remporter des bouteilles d'Absolut Electrik !


Nous avons rencontré Diego Cabrera, l'un des bartenders les plus reconnus du monde entier, dont le bar installé à Barcelone est the-place-to-be depuis des années. L'élégant et souriant Argentin adore la nuit, les gens, la fête et les cocktails. Il remarque que le public est de plus en plus connaisseur et qu'il faut faire preuve, en tant que professionnel de plus en plus de créativité (ce dont il ne manque pas). Pour réussir les cocktails "maison", il préconise de se focaliser sur les alcools de qualité et de ne pas oublier l'effet que produit le verre !

Sa nouveauté : il a participé à la conception du nouveau Tonic Premium de Schweppes avec une saveur florale d'hibiscus, qui respecte le Schweppes original mais en moins amer. Il renouvelle l'esprit du gin tonic par son goût mais aussi par sa couleur rose-rouge enchanteresse!

Son tour de main : frotter le bord du verre avec une feuille de menthe pour la fraîcheur immédiate et faire craquer un zeste de citron au-dessus du cocktail pour parfumer durablement l'ensemble.

Ses chouchous : les cocktails sont de plus en plus courants, pour les rendre originaux, on peut utiliser des fruits exotiques comme le "caviar citrico" ou le « mano de Buddha ». Et il conseille de fabriquer des glaçons avec du tonic coloré.

© DR


Le plus secret: le gin Blind Tiger

© DR

C'est le nom d'un gin belge brut, haut de gamme, qu'une distillerie établie en Flandre occidentale, la Deluxe Distillery fabrique. Il associe 15 herbes dont de l'orge malté et du poivre à queue (cubèbe). Les très belles bouteilles de Blind Tiger (le mot de passe pour entrer dans les speakeasy lors de la Prohibition) est produit en petits tirages de 114 caisses, soit 684 bouteilles ! (49,90€ les 500 ml). A consommer en gin tonic, sans oublier de le goûter sur glaçon !


Le plus végétal: la vodka Zubrowka

© DR

Cette vodka polonaise a une belle histoire que l'on racontera aux amis en la sirotant comme là-bas : dans un grand verre sur des glaçons allongée de jus de pomme artisanal... un délice. L’histoire de Zubrowka commence au XVe siècle dans la forêt de Bialowieza, une forêt primitive sauvage et mystérieuse située le long de la frontière entre la Biélorussie et la Pologne. C’est là que vivent à l‘état sauvage les derniers bisons d’Europe, symbole de Zubrowka, et où pousse l’herbe de bison, plante à l’arôme délicat, dont l’emplacement reste aujourd’hui encore secret. Cette herbe est coupée puis séchée de façon à ce qu'elle reste verte et bien raide dans la bouteille. C'est elle qui donne un goût végétal et très agréable à cette vodka de seigle distillé 7 fois. Un plus pour la déguster pure sur glaçon et réchauffer ainsi l'hiver.

L'Apple Zu: 50 ml de Zubrowka 100 ml de jus de pomme artisanal (non filtré) Un filet de jus de citron Préparation: Versez tous les ingrédients dans un verre à long drink rempli de glaçons. Mélangez. Garnissez de quelques fines tranches de pomme et saupoudrez de cannelle.


Le plus tradi : le Grand Marnier édition limitée

© DR

Tous les ans, au coeur des mois sombres, la bouteille rouge rubis de l'édition limitée du Grand Marnier arrive. Depuis 1927 c'est le cas avec une recette éprouvée : faire appel au talents d'artiste pour la détourner. Cette année, hommage à l'histoire parisienne de la maison : la bouteille revêt les codes esthétiques d'un établissement mythique : Le Café Parisien. C'est le moment de sortir un verre des glaçons cristallins et (24€)

Le nouveau cocktail Grand Marnier, le Daisy Side Car : 25 ml de Grand Marnier, 35 ml de Cognac VS, 10 ml de jus de citron frais, 10 ml de jus d’orange frais, 5 ml de sirop de grenadine, 2 gouttes d’Angostura Bitter. Shaker vigoureusement tous les ingredients dans un shaker rempli de glacons. Prélever une pelure d’orange à l’aide d’un éplucheur et presser au dessus du verre pour en sortir tous les arômes. Décorer le verre avec cette écorce.


Le plus fashion : Disaronno >< Cavalli

© DR

La liqueur italienne au goût d'amaretto s’offre le design de la marque de luxe Roberto Cavalli pour embellir sa bouteille de fêtes de fin d’année. Pour célébrer cette collaboration, Paul Sevigny et Rod Eslamieh ont créé le cocktail Disaronno wears Cavalli Sour, mêlant la saveur sucrée de Disaronno avec du jus de citron fort, du sirop de sucre, surmonté de Prosecco et quelques gouttes d’Angostura Bitters.


Le plus tendance qui monte : le whisky

© DR

C'est la prochaine tendance : le whisky se réinvente dans des cocktails où le citron fait ressortir tous ses arômes. Ce qui attire les curieux et ceux qui n'ont pas encore découvert toute la noblesse et les saveurs du whisky. Voici une recette pà découvrir pendant les fêtes : l'Irish Jameson Mule.

Ingrédients : 40 ml d’Irish whisky Jameson, 10 ml de jus de citron vert pressé, 100 ml de Ginger Ale (soda au gingembre). Pour la garniture : 1 quartier de citron vert, quelques gouttes d’Angostura bitter (optionnel). Préparation : Réaliser le cocktail directement dans un verre highball. Remplir le verre de glaçons et verser l’ensemble des ingrédients. Remuer à l’aide d’une cuillère à mélange. Garnir avec le quartier de citron vert.


Le plus classique : l’Old Fashioned

© DR

Grand cocktail à la mode, l’Old Fashioned est un des cocktails les plus demandés dans les bars à cocktails du monde entier. A déguster pour se détendre, en afterwork, à l’apéritif ou en digestif. Bien mélangé, on distingue la subtilité du whisky Chivas et des notes sucrées d’orange, relevées par un soupçon d’amertume.

Ingrédients :50 ml de Chivas 12 ans d’âge, quelques gouttes d’Angostura bitter, 1 morceau de sucre brun, 1 tranche d’orange, glaçons. Préparation : Utiliser l’arrière d’une cuillère pour mélanger le morceau de sucre et les gouttes d’Angostura bitter dans un verre Old Fashioned. Ajouter un glaçon et 15 ml de Chivas 12 ans d’âge et remuer avec les morceaux de sucre jusqu’à ce que le glaçon ait à moitié fondu. Répéter l’opération trois fois. Puis, frotter la peau de l’orange sur le contour du verre avant d’ajouter une cerise et remuer.


Le plus mythique : le Negroni

© DR

A Florence, au début du XIXe siècle, le Casoni est le lieu de rendez-vous de l'aristocratie. Le comte Camillo Negroni y va tous les soirs déguster un Américano. Ayant découvert le gin lors d'un voyage à Londres, il a l'idée de demander au barman de corser son cocktail en supprimant l'eau gazeuse et en le rempalçant par du gin. Le succès est total, le barman lui donne le nom de son inventeur : le Negroni est connu dans le monde entier : 1/3 vermouth, 1/3 gin, 1/3 campari.

Pour changer, voici le White Negroni : 60 ml Gin Beefeater Dry, 30 ml Lillet Blanc, 22,5 ml Suze à verser dans un verre à vin cuit, sur des glaçons.


Le plus festif : la vodka Absolut Elektrik

© DR

Absolut Electrik c'est une nouvelle édition limitée de la célèbre vodka suédoise constituée de deux bouteilles métalliques, l’une argent, l’autre bleue. Pour lancer ces flacons qui claquent, Absolut les a placés sous les bons auspices de la nuit et du shot. Vous voulez réveiller Noël et animer le nouvel An ? Branchez-vous sur l’Electrik Blue ! Un cocktail qui attire par sa couleur et sa saveur : à la vodka on ajoute l'orangé du curaçao et un peu de jus de citron. Dans la tradition du shot parfait mais facile à maîtriser à la maison!

Ingrédients : 20 ml d’Absolut Vodka, 20 ml de Curaçao bleu, 10 ml de jus de citron. Et shake !


Le plus original : le gin à base de distillat de bière

© DR

Lindemans et De Moor, deux sociétés belges de qualité qui partagent les mêmes valeurs, ont uni leurs expertise pour créer ensemble deux gins distillés: un Clear gin et un Red gin. Ces deux gins sont produits à partir de distillat de Kriek à l’Ancienne et réunissent ainsi tradition traditionnelle et familiale. Ces gins seront disponibles dans des bouteilles numérotées en édition limitée à la brasserie Lindemans. La recette Lindemans Clear Gin & Tonic :

Ingrédients: 4,5 cl de Gin Lindemans, 125 ml de Tonic, un pamplemousse rose, quelques branches de romarin. Remplir le verre de gros glaçons, puis verser le gin. Verser le tonic lentement sur les glaçons. Garnir d’un quartier de pamplemousse rose et de branches de romarin. Servir également la bouteille de tonic avec le verre pour que l’invité puisse lui-même doser son verre.


Le plus exotique : le Old Cuban ou le rhum autour du sapin

© DR

Un Old Cuban peut très bien fêter Noël et Nouvel an avec une recette de base rehaussée de champagne : 6 cl de BACARDI 8 Años, 2,5 cl de sirop de sucre, 2 cl de jus de citron vert frais, 6 feuilles de menthe, 2 soupçons de bitters Angostura, 8 cl de champagne

Mettez les feuilles de menthe et le jus de citron vert dans un mélangeur à cocktail. Écrasez doucement à l'aide d'un pilon. Ajoutez ensuite le rhum BACARDÍ 8 Años, les bitters Angostura® et de la glace. Fermez le mélangeur et secouez-le vigoureusement. Versez le tout dans un verre à cocktail et ajoutez du champagne. Garnissez avec de la menthe fraîche.


Le plus place-to-be à Bruxelles: la Pharmacie anglaise et le gin Hendricks

© DR

Entre septembre et octobre, le gin Hendrick's avait ouvert un lieu étonnant mais éphèmère entre cabinet de curiosité et bar à gin à la Pharmacie anglaise à Bruxelles. Carton plein pour l'opération qui recense 9000 cocktails préparés ! Bonne nouvelle, désormais, la pharmacie anglaise sera ouverte en permanence, tous les jeudis, vendredis et samedis de 18h à 2h, avec chaque saison 3 cocktails créatifs. Coundenberg, 66.


Le plus classieux: le cocktail cognac

© DR

Le cognac aussi s'habille cocktail ! La maison Hennessy propose par exemple de revisiter des grands classiques, auxquels ont été ajoutés des ingrédients inattendus. Ainsi le FIne de Cognac se marie à une pointe d'abricot....

5 cl de Hennessy Fine de Cognac, 1 cl de crème d’abricot, 2 cl de jus de citron vert, 2 gouttes de bitter à la cardamome. Versez des glaçons dans un verreOld Fashioned. Ajoutez tous les ingrédients. Décorez avec un zeste de citron jaune.


Le plus tonique : les petites bouteilles de tonic Erasmus Bond

© DR

Erasmus Bond a été le premier à breveter et à commercialiser le tonic en 1858. Depuis, cette marque s'est diversifiée et a lancé dans le commerce trois tonics avec chacun leur propre signature qui agrémentent les saveurs des différents gins

Erasmus Bond Classic Tonic est le tonic qui rappelle le plus le tonic d’origine. Il s’accorde avec les London Dry gins et les gins plus délicats comme le Citadelle, le Bombay Sapphire, le Hendrick’s et le Forest Spring. L’Erasmus Bond Dry Tonic a été élaboré pour accompagner des gins plus forts et plus épicés et se marie avec des gins comme le Forest Winter, le Mombasa Club, le Monkey 47, le Spring Gin et le Tanqueray 10. L’Erasmus Bond Botanical Tonic, enfin, est un tonic au caractère plus botanique, qui fait parfaitement la paire avec des gins floraux puissants tels que le Forest Autumn, le Beefeater 24, le Gin Mare et le Botanist.


PARTICIPEZ : 4x1 BOUTEILLE D'ABSOLUT VODKA ELECTRIK A GAGNER!

Vous voulez tenter le cocktail Electrik Blue à base de vodka Absolut ? Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire ici et envoyez-nous un mail à info@essentielle.be avant le vendredi 4 décembre 2015 midi avec en objet: ABSOLUT. Indiquez ensuite vos coordonnées. Gagnant ? Vous serez prévenu par mail et recevrez quelques jours plus tard votre bouteille par la Poste !

© DR


* Toutes ces propositions de cocktails sont à consommer avec modération