Food Le retour (même timide) du soleil va souvent de pair avec l'envie d'aller en profiter en terrasse. Mais, attention, à ce que vous buvez ! 

En effet, boire de l'alcool en plein soleil lorsque les températures sont élevées n'est pas la meilleure idée qui soit. Et pour cause : l'alcool est un vasodilatateur et un diurétique. Autrement dit, sous l'effet de l'alcool, les vaisseaux sanguins se dilatent provoquant au passage une sensation de chaleur. Si en hiver certains aiment boire un verre d'alcool pour se réchauffer, en été cette sensation de chaleur, couplée avec les rayons du soleil, peut s'avérer dangereuse.

Mais ce n'est pas tout : l'alcool est également diurétique, c'est-à-dire qu'il pousse le corps à libérer de l'eau par l'urine. Comme l'explique la directrice du Center for Sports Medicine du New York Institute of Technology, "vous perdez donc de l'eau à cause de la sueur, de la chaleur et de l'urine". "Cela peut vous déshydrater et vous rendre incapable de vous rafraîchir", explique Hallie Zwibel dans des propos traduits par Slate.fr. Notons que d'autres boissons comme le café sont également des diurétiques.

Gare au coup de chaud !

Si le corps ne parvient plus à réguler sa température et que celle-ci dépasse les 40°C, c'est le coup de chaud assuré. Et, contrairement à ce qu'on pense, on ne le voit pas toujours venir. Il peut se produire lorsque vous passez trop de temps au soleil sans jamais vous rafraîchir à l'ombre, lorsque vous faites de l'exercice en plein soleil... ou lorsque vous enchaînez les verres d'alcool par temps chaud. Il se caractérise par des maux de tête, des nausées ou un étourdissement.

Pire configuration possible : boire de l'alcool pendant une activité sportive en plein soleil. C'est un combo qui s'avère le plus souvent perdant.

Que faire?

Comme l'explique Slate.fr sur base d'un article du HuffPost, pour éviter d'avoir un coup de chaud à cause de l'alcool, "les médecins conseillent de boire deux à trois verres d'eau pour chaque verre d'alcool ingurgité" durant les journées chaudes.

Si, malgré tout, vous souffrez d'un coup de chaud (que ce soit à cause de l'alcool ou non), n'oubliez pas que vous devez immédiatement aller à l'ombre et boire beaucoup d'eau. Si cela ne passe pas, couvrez-vous le corps avec des lignes humides en attendant de reprendre vos esprits. Mieux vaut ne pas prendre ces symptômes à la légère car, dans certains cas extrêmes, les crises d'hypothermie peuvent être mortelles.