L’organisme a besoin de certains nutriments pour synthétiser efficacement les hormones. Avec un apport équilibré de graisses saines, de protéines, vitamines et minéraux, les aliments entiers peuvent être à la base d’un système endocrinien qui fonctionne bien. Voici quelques aliments à ajouter à votre alimentation pour l’harmonie de nos hormones.


Les algues

Le nori, le wakame, le varech sont une source dense en iode, nécessaire à la production optimale d’hormones thyroïdiennes qui jouent un rôle important dans la régulation du métabolisme.

Les poissons gras

Ils aident à réguler les niveaux de leptine, hormone de la satiété. On trouve aussi de la vitamine D dans certains poissons gras comme le saumon et les sardines, ce qui permet une production hormonale équilibrée.

Les avocats 

Riches en nutriments, leur consommation favorise le bon fonctionnement hormonal.

L’huile de noix de coco

 Elle a un effet positif sur la glycémie car elle peut prévenir la résistance à l’insuline, ce qui est primordial pour garder un poids sain, avoir de l’énergie, et la prévention du diabète type II.

Les carottes 

Leur consommation régulière permettrait de réduire le taux d’œstrogène circulant dans le sang. Ce sont les fibres présentes dans les carottes qui se lient aux hormones non utilisés pour qu’ils soient évacués de l’organisme. Ces fibres savent ainsi évacuer l’œstrogène, l’histamine te la sérotonine, ce qui réduit l’activité du cortisol, qui a tendance à être élevé par moments de stress, et souvent lié à la prise de poids.

Les légumes crucifères

Brocoli, kale, choux de Bruxelles… ils contiennent un composé biologiquement actif qui peut équilibrer l'œstrogène dans le corps. L’œstrogène en excès peut conduire à certains types de cancer, il est donc important de veiller à réduire le taux circulant.

Les graines de lin 

Elles permettent également de modérer les niveaux d’œstrogène, ce qui aide à diminuer le risque de cancers hormono-dépendants. Il est important que les graines de lin soient moulues pour bénéficier de ses bienfaits.

Le maca 

Riche en minéraux comme le zinc, l’iode, et des acides gras essentiels, ce tubéreux de la famille des radis est utilisé comme un stimulant des hormones sexuelles et de la libido.

Le quinoa

Les saponines qu’il contient modulent les niveaux d’œstrogène et de cortisol, et soutiennent ainsi les glandes surrénales.


Plus de conseils et de recettes sur alineways.be