Food

Des bons plans pour un repas hors des sentiers battus et surtout des nouveautés qui réjouiront tout le monde, amoureux ou non. Le choix de notre chroniqueuse gastronomique, Joëlle Rochette.


Coups de foudres aux Caves d’Alex

Face au négociant en vin Mouchart & Fils, le restaurant « Les Foudres » a été repris depuis la mi-janvier, remplacé par « Les Caves d’Alex » (venant du quartier européen) et redynamisé par l’efficace binôme Alex (en cuisine) et Hugues (sommelier) en salle. Une nouvelle dynamique audacieuse pour un bel environnement actualisé toujours aussi insolite. Ici, on s’attable dans une cave (l’entrée se fait d’ailleurs par une barrique) aux côtés de foudres (barriques géantes de 22.000 litres de vin) dans une douce ambiance propice à tout tête à tête romantique. Délicieuse cuisine française au goût du jour, viande maturée en spécialité et très bonne sélection de vins venant de chez Mouchart à découvrir, comme il se doit, en priorité.

Rue Eugène Cattoir, 14 – 1050 Bruxelles – T 02 540 89 37 – www.lescavesdalex.be

© Post facebook

Douceurs exquises chez Debailleul

Nouvelle venue sur la plus belle place du monde, la Pâtisserie Debailleul vient d’ouvrir son premier salon de thé sur la Grand-Place de Bruxelles. Une pâtisserie d’exception dont l’atelier avait été créé à Bruxelles en 1983 par le MOF (Meilleur Ouvrier de France) Marc Debailleul (ex-Wittamer). Ambiance et déco dignes de Marie-Antoinette, douceurs au comptoir à emporter ou à déguster à la table du salon de thé de l’étage, avec vue sur les lieux historiques de la Capitale, tout est ici ravissement et douceurs exquises. Saint Valentin à fêter autrement avec un tea time romantique ou un petit déjeuner sucré que ne bouderait aucun Cupidon de passage.

Grand’Place, 37 – 1000 Bruxelles – T02 503 49 70 – www.debailleul.com (ouvert de 9 à 22 h)

© Post facebook

Petite bouffe et sieste coquine au Train Bistro et au Train Hostel

Depuis quelques semaines, la gare de Schaerbeek et le Musée du Train ont un nouveau voisin. Un restaurant ouvert par Olivier Callens dans le Train Hostel. Une adresse à la déco et au concept « ferroviaire » amusant en référence aux célèbres trains couchettes de nos grands-parents. Ici, pas de carte ni de service empreinté mais plutôt des tarifs à portée de vraiment toutes les bourses (15 € le lunch, 20 € le dîner, 25 € le brunch). On file en cuisine se servir au buffet, chaud et froid, comme à la maison mais en mieux puisque l’on a l’embarras du choix ! De bons plats généreux privilégiant légumes de saison, plats mijotés et desserts à l’ancienne ou encore brunch le dimanche. Ensuite, et c’est là le petit plus coquin des lieux : on peut même y faire la sieste l’après-midi ! Il suffit de monter dans le wagon curieusement installé sur le toit de l’immeuble et de demander sa couchette spéciale « sieste » !

Avenue Georges Rodenbach, 6 – 1030 Bruxelles – T 02 532 33 51

© Post facebook

Cocktail dînatoire aux chandelles au Beffroi de Mons

La Ville du Doudou, toujours orientée "culture" se coupe en quatre le mardi 12 (complet) et le dimanche 17 février pour aider tous les Valentin et Valentine à surprendre l’heureux élu de leur cœur. Ici, on se découvrira une autre passion commune pour les vieilles pierres et les moments romantiques à l’instar de nos romantiques aïeux qui en détenaient si bien le secret. Le Comte de Val de Beaulieu accueillera les couples sous le portail de la Chapelle Saint-Calixte pour les emmener en une plongée singulière dans le siècle des Lumières. Cocktail dinatoire aux chandelles, fond musical à la harpe et visite du Beffroi, voici l’une des plus originales façons de fêter les Valentin et Valentine amateurs d’histoire et de grand romantisme.

Beffroi – 7000 Mons – T 0474 29 25 84