Hommes

Les premières traces de cette "fête" remontent à l’époque médiévale, dans les pays de religion catholique, où les patriarches étaient célébrés le 19 mars, le jour de la Saint-Joseph, le père de Jésus. 

Dans certains pays où la religion catholique est encore bien ancrée, cette tradition est toujours de mise, comme en Italie, au Portugal ou en Espagne.

En Belgique, la fête des pères tombe toujours le deuxième dimanche du mois de juin : elle s’inspire de la tradition américaine. La fête des pères "laïque" vient en effet des États-Unis.

En 1910, une jeune femme appelée Sonora Smart Dodd, ayant entendu parler de la nouvellement créée fête des mères, a proposé de célébrer aussi la fête des pères, le sien ayant élevé ses enfants seul avec son aînée après la mort précoce de sa femme.

L’idée plut et par la suite le président Lyndon Johnson décida que la fête des pères serait célébrée officiellement le troisième dimanche de juin. En France, cette fête est célébrée à la même date depuis 1952. Elle a été instaurée pour faire pendant à la fête des mères (dont la création remonte à 1941). On la doit à une marque de briquets, Flaminaire… Une histoire de marketing en fait !

Au Luxembourg, les pères sont fêtés en même temps que l’automne, c’est-à-dire au mois d’octobre.