L'air que l'on respire est un enjeu sanitaire, environnemental et économique majeur, c'est aussi un vrai remède au stress que de savoir respirer !


Alors que le froid arrive doucement mais sûrement, on a tendance à se calfeutrer pourtant, avec un air intérieur 5 à 10 fois plus pollué qu'à l'extérieur, il est urgent et nécessaire de faire en sorte de respirer un air le moins "nocif" possible. Côté bien-être, c'est également très important de savoir respirer pour atténuer le stress quotidien alors autant respirer du bon ! 

Voici 10 mesures simples qui peuvent être mises en oeuvre individuellement et au quotidien pour agir en ce sens.


- Chaudières et chauffe-eau doivent être entretenus chaque année par un professionnel qualifié pour éviter l'émission de monoxyde de carbone. Les cheminées seront quant à elles ramonées à intervalle régulier.


- N'utilisez des chauffages d'appoint que pour une courte durée et dans une pièce bien ventilée.


- Aérez les pièces de votre logement 10 minutes par jour été comme hiver, notamment pendant et après le nettoyage avec des produits chimiques, type eau de javel, dont l'usage doit être limité.


- Faites le ménage avec des substances naturelles, mais tout aussi efficaces comme le bicarbonate de soude, le savon noir ou le vinaigre blanc.


- Préférez les huiles essentielles et diffuseurs aux bougies parfumées, encens, sprays et désodorisants vendus dans le commerce.


- Certaines plantes dépolluantes peuvent être utilisées dans les logements comme le chlorophytum contre le monoxyde de carbone, ou le toluène. Le ficus absorbe quant à lui de nombreuses substances chimiques que l'on trouve dans les meubles, les moquettes ou les peintures.


- Pour permettre une ventilation optimale, veillez à ne pas boucher ni cacher derrière un meuble les grilles ou bouches d'extraction et VMC. Et dépoussiérez-les régulièrement.


- Attention aux meubles agglomérés neufs qui peuvent dégager des substances chimiques plusieurs mois après leur installation. Veillez à aérer la pièce dès que possible.


- Passez régulièrement l'aspirateur et équipez-le d'un filtre HEPA (haute efficacité pour les particules aériennes) pour limiter les allergènes présents dans les moquettes et tapis.


- Évaluez la qualité de l'air domestique grâce à des objets connectés ou des sites comme www.mescoursespourlaplanete.com.