10 conseils pour des vacances top au ski

La haute saison approche à grand pas. Mais, chaque année, de gros ou petits pépins viennent gâcher le plaisir de nombreux vacanciers. Quelques conseils pour des vacances topissimes…

Stéphanie Carion
10 conseils pour des vacances top au ski
©REPORTERS

Notre quotidien bien rempli et notre agenda “overbooké” nous empêchent bien souvent de préparer nos vacances d’hiver à la montagne. Et pourtant, comme toute destination, celle-ci demande un certain conditionnement. Inutile bien entendu de se mettre la pression, mais prenez le temps, plusieurs jours à l’avance, de réfléchir à certains détails qui vous épargneront bien des soucis. Voici quelques conseils pour vous aider…

1. Tenue adaptée au froid:

Il est évident qu’on ne skie ou ne surfe jamais en jeans. Si le soucis de l’esthétique vous ennuie, sachez que vous aurez l’air encore plus ridicule avec de l’urticaire ou une blessure due à la fragilité du tissu lors d’une chute ou d’un coup de carres. Aussi, par températures très basses, veillez à porter des collants sous un jeans (et surtout un stretch) lorsque vous décidez de vous promener après le ski (shopping, visite de Briançon, Grenoble, Gap, etc.). Expérience vécue, nul n’est à l’abri d’une apparition d’urticaire liée au froid, ce type de pantalon ne gardant pas la chaleur du corps. Aussi, lorsque les températures sont positives, il arrive que le vent nous déchire la peau. Pensez donc à enfiler des pulls dont les mailles ne laissent rien traverser, à vous équiper d’une veste coupe-vent et à abandonner l’écharpe de laine pour un tour de cou en polaire.

2. Les mains:

Après une fouille gargantuesque dans votre garde-robe, vous êtes heureuse de retrouver vos moufles de sports d’hiver. Contrairement au pantalon de ski, au moins, j’entre encore dedans. Méfiez-vous! Plus elles sont portées et nettoyées, plus elles s’usent. Leur durée de vie est donc limitée. Le duvet et la plume d’oie censés réchauffer vos petites menottes ne vous protègent pas à vie et vous risquez les engelures ou la désagréable sensation de froid sur les doigts.

3. Imperméabiliser:

Le soleil n’est malheureusement pas toujours au rendez-vous. Parfois, il neige ou pire, il pleut. Pensez donc à imperméabiliser vos moufles et votre tenue de sports d’hiver avant de partir.

4.Préparation physique:

Le ski et le snowboard, c’est du sport! Il est donc peu recommandé de se lancer comme un caïd sur les pistes sans préparation physique ou sans un minimum d’échauffement. Un peu de jogging, de danse, d’exercices cet hiver chez soi et puis quelques étirements avant de grimper sur les pistes devraient faire l’affaire pour une semaine “touristique”.

5. Transport:

Si vous désirez vous rendre à la montagne cet hiver en voiture, ne soyez pas inconscient et équipez votre véhicule de pneus d’hiver. N’oubliez-pas d’emporter les chaînes en cas d’enneigement des routes. Le mieux pour éviter les tracas est encore de prendre le train. Sur la France et la Suisse, le réseau est bien développé et permet de voyager de nuit en couchettes pour arriver reposé sur les pistes.

6. Soleil:

Même s’il fait glacial, votre peau est exposée aux rayons du soleil, et à la réverbération de celui-ci sur la neige. Aux sports d’hiver, on brûle! Veillez à protéger votre peau avec un indice de crème solaire élevé (voire écran total), et cela même si vous souhaitez bronzer. Nos lèvres ne sont pas à l’abri, il est donc important de s’équiper d’un beurre de cacao à indice UV. N’oubliez pas non plus vos yeux, les lunettes de soleil sont plus qu’obligatoires.

7. Hydratation:

En montagne, il est important de boire de l’eau. Et même si vous n’en sentez pas le besoin, hydratez-vous régulièrement en petite quantité avant d’avoir soif. On ne s’en rend pas toujours compte, mais nous transpirons beaucoup au ski et l’air sec n’aide pas. Il est évident que l’alcool est à proscrire. Gardez-le pour vos soirées raclettes, sans excès bien entendu car le lendemain, il faut être en forme et hydraté sur les pistes.

8. Nutrition:

Ce n’est évidemment pas le moment pour se mettre au régime. Au ski, on brûle beaucoup de calories. Il est donc important de bien se nourrir. Les sucres lents ne suffisent pas, l’organisme a besoin de glucides, protides et lipides. Les fruits secs sont plus que recommandés.

9. Attention au hors-piste:

Premier cas de mortalité en montagne l’hiver: les avalanches. Ne vous aventurez jamais en dehors des pistes balisées sans être équipé et accompagné d’un guide ou moniteur agréé. Méfiez-vous des personnes qui vous disent connaître le domaine et ne suivez qu’un expert entièrement formé.

10. Le mercredi et le jeudi de la casse:

En vous promenant dans une station de ski, vous aurez déjà pu vous rendre compte qu’en milieu de semaine, certaines personnes déambulent difficilement après s’être cassé, foulé une jambe, un bras ou blessés aux cervicales. Votre corps commence à sentir la fatigue… Redoublez de prudence sur les pistes le mercredi et le jeudi et surtout reposez-vous la nuit, vous ferez la fête en fin de séjour.