Vous culpabilisez ? Lavez-vous les mains !

La culpabilité, c'est un sentiment qui touche certaines personnes. Pour l'atténuer, des chercheurs ont découvert... qu'il suffisait de se laver les mains !

S.C

Un jour, un dénommé Ponce Pilate, préfet de Judée, s'est lavé les mains pour montrer son refus de crucifier Jésus. « Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde», a-t-il déclaré. Depuis, nous utilisons l'adage « s'en laver les mains » pour nous déculpabiliser. C'est évidemment une métaphore. Mais peut-être pas tant que cela, selon des chercheurs grenoblois. Publiée dans la revue Frontiers in Human Neuroscience, l'étude indique que ce geste d'hygiène mènerait aussi à des comportements moins altruistes.

Pour réaliser l'expérience, les scientifiques ont demandé à 65 usagers d'une bibliothèque de se remémorer et de raconter une mauvaise action à l'égard d'un proche. Ensuite, les « cobayes » ont été répartis en trois groupes. Dans le premier, ils devaient se laver les mains avec une lingette. Les membres du deuxième ont regardé une vidéo montrant quelqu'un effectuer ce geste. Et ceux du troisième groupe ont également visionné un mini-clip, mais celui-ci mettait en scène des mains tapotant sur un clavier d'ordinateur.

Après ce test, les chercheurs ont subtilement piégé les participants. Ils ont demandé un petit coup de pouce de leur part pour aider les doctorants dans leurs recherches. Il suffisait juste de remplir des questionnaires et de les renvoyer par courrier trois semaines plus tard. Rien de bien compliqué, mais sérieusement, qui répond aux enquêtes sans obligation de le faire ?

Eh bien, les personnes qui n'ont pas été exposées au lavage de mains. Leur sentiment de culpabilité était plus important que les autres sujets et leur comportement plus altruiste. "Quand les gens se sentent coupables de quelque chose qu'ils ont fait, ils réalisent souvent des actions "prosociales" pour se débarrasser de leur culpabilité", expliquent les scientifiques. Pour résumer, "se laver les mains peut effacer la culpabilité. Malheureusement, cela réduit aussi les comportements altruistes", ajoutent-ils. Se purifier pour laver son âme, ce rituel en a traversé des siècles. Mais doit-on pour autant laisser tomber l'hygiène pour améliorer nos relations sociales ?