Les obsessions beauté des jeunes, attention danger !

Finger trap, thinspo, thigh gap, bikini bridge, … les jeunes s'inventent de plus en plus de « tests » pour s'estimer (ou non) dans les normes de beauté. Une obsession dangereuse...

Les obsessions beauté des jeunes, attention danger !
©Weibo
S.C

Finger trap, thinspo, thigh gap, bikini bridge, … les jeunes s'inventent de plus en plus de « tests » pour s'estimer (ou non) dans les normes de beauté. Une obsession dangereuse...

Le « finger trap », vous connaissez ? Ce nouveau « test de beauté » fait fureur en Chine. Cette « tactique du doigt » alimente les discussions sur Weibo, le Twitter chinois. C'est très simple, il suffit de poser son index sur le nez et le menton en même temps. S'il touche vos lèvres, c'est que votre visage est harmonieux et que vous êtes considéré comme beau. Dans le cas contraire, cette manière purement arbitraire de percevoir l'esthétique peut causer bien des dommages sur le mental des adolescents. Déjà obsédées par les « critères de beauté » occidentaux, des milliers de jeunes Chinoises se font débrider les yeux pour « décrocher » le job de leurs rêves. Certaines n'hésitent pas à totalement se métamorphoser via le scalpel des chirurgiens esthétiques.

Et c'est sans compter les dangereuses obsessions beauté qui circulent sur la toile et prônent la maigreur, l'anorexie. En Chine toujours, le « thinspo » (inspiration maigreur) fait l'apologie de la maigreur. Des filles en sous-poids parlent de leur physique, avec des messages souvent dangereux pour la santé. Dans le monde occidental, le « thigh gap » (l'espace entre les cuisses) et le « bikini bridge » (l’intervalle entre le tissus de la culotte et le bas de l’abdomen) sont autant de tendances esthétiques malsaines dont les images envahissent les réseaux sociaux. Des modes non-scientifiques qui peuvent mener aux troubles alimentaires et à la dépression des ados influençables et en recherche d'eux-mêmes.



Sur le même sujet