4 raisons pour suivre la Journée sans régime

Ce 6 mai, nous célébrons la Journée internationale sans régime.

A.D.

Vouloir à tout prix maigrir a des répercussions négatives sur l'estime de soi et sur le corps.

Ce 6 mai, nous célébrons la Journée internationale sans régime. Elle a été créée en 2002 par Mary Evans Young, une Anglaise, pour conscientiser le public des dangers des régimes et dénoncer le culte de la minceur.

Avec les beaux jours qui arrivent, de nombreuses personnes se mettent à la diète. Voici 4 bonnes raisons de ne pas se serrer la ceinture.

1. Les régimes font grossir

Dans la majorité des cas, le poids perdu est rapidement repris. Cet échec est dû à la durée relativement courte du régime et à la réapparition des anciennes habitudes alimentaires.

2. Les régimes sont néfastes pour la santé

Les restrictions alimentaires prolongées peuvent avoir des conséquences dangereuses pour le corps : déficits en vitamines et en minéraux, risque plus élevé d’avoir un accident cardiovasculaire, augmentation du cholestérol, perte de la masse musculaire, etc. Certains régimes (hyperprotéiné, dissocié, basses calories, etc.) sont encore plus nuisibles car ils excluent des aliments vitaux pour l'équilibre physiologique.

3. Les régimes ne font pas du bien au moral

Au niveau psychologique, l’échec du régime peut diminuer la confiance en soi et amener la personne à développer un trouble du comportement alimentaire.

4. Les régimes font mal au portefeuille

Les pilules ou les différents produits à avaler, sans compter les livres et les brochures, coûtent souvent très chers et se révèlent généralement inefficaces sur le long terme.

À la lecture de ces lignes, nombreux sont ceux et celles qui se sentiront désemparés. Car, oui, pour perdre du poids, il n’y a pas de remède miracle. La solution réside dans un changement radical de son mode de vie. Une bonne hygiène de vie couplée à la pratique quotidienne d’un sport est donc le secret pour garder la ligne.