Le fromage aphrodisiaque, vraiment?

On connaissait les vertus exaltantes du chocolat noir ou encore du gingembre, mais celles du fromage? Pas très sexy l'odeur du camembert? Et pourtant...

Rédaction lifestyle

On connaissait les vertus exaltantes du chocolat noir ou encore du gingembre, mais celles du fromage? Pas très sexy l'odeur du camembert? Et pourtant, selon une petite étude menée par le réseau social et site de rencontre Skout, cet aliment laitier (qu'on tente de bannir un maximum en période de régime) épicerait notre vie sexuelle.

Qu'on estime cette enquête scientifique ou non, 4600 personnes ont donc été interrogées à propos de leur consommation de fromage, ainsi que la fréquence de leurs rapports sexuels. Résultat: 73% des gros mangeurs de sandwichs au fromage fondu (les fameux Grilled cheese) font l'amour au moins une fois par semaine, contre 63% de ceux qui n'en mangent pas et préfèrent les biscuits, gâteaux ou viennoiseries. Et parmi les « cheese addicts », un tiers s'adonnent au moins six fois par mois aux plaisirs de la chair. Bon, il ressort également de ce sondage que les fans du fromage toasté sont plus enclins à la charité, plus aventureux et voyageurs.

L'explication scientifique

Mais plus sérieusement, l'explication vient plutôt du tryptophane. Il s'agit d'un acide aminé. On le retrouve dans les fromages forts comme le roquefort, l'époisse ou encore le maroilles. Il permet d'augmenter la production de sérotonine, l'hormone du plaisir. Mais à voir ce sondage, on remarque que les fromages favoris des Américains sont le cheddar, puis la Mozzarella et le fromage suisse. Bref, pas les plus coriaces. Une enquête sans doute plus intéressante à réaliser en France.