Votre conjoint vous aime-t-il ? Un scanner peut le prouver

Les scientifiques ont démontré quels étaient les effets de l'amour sur le cerveau.

Rédaction lifestyle
Votre conjoint vous aime-t-il ? Un scanner peut le prouver
©西文 Simon- Flickr- Creative Commons

Les scientifiques ont démontré quels étaient les effets de l'amour sur le cerveau.

Selon une étude sino-américaine*, des scientifiques ont pu démontrer de façon empirique les répercussions de l’amour sur le fonctionnement du cerveau. Pour cela, ils ont scanné le cerveau de cent étudiants d’une université chinoise. Ceux-ci ont été répartis en trois groupes : amoureux, sortant d’une rupture ou n’ayant jamais été amoureux. Les chercheurs ont également demandé aux candidats de ne penser à rien lors de l’IRM (imagerie par résonnance magnétique).

Résultat : une douzaine de zones cérébrales –telles que celles de la récompense, de la motivation et de la régulation des émotions- augmentent leur activité lorsque notre cœur est pris. Plus elles sont actives, plus c’est bon signe : la personne est dans une relation de longue durée et est encline à le rester.

Les auteurs de l'étude vont encore plus loin : ils sont capables de déterminer si une personne est célibataire, ayant vécu une séparation, en fonction de l’activité cérébrale. Plus la rupture est ancienne, plus l'activité est basse.

Dans un avenir proche ou lointain, les scientifiques seront peut-être à même de cartographier notre cerveau, en fonction de notre état émotionnel. Et vous, aimeriez-vous connaître une technologie permettant de livrer nos sentiments les plus intimes ?

*publiée dans la revue Frontiers in Human Neuroscience.