Critiquée sur la toile, elle s'offre le "corps parfait", mais bof...

Agacée par les critiques, ce professeur de fitness répond à ses détracteurs via une vidéo dans laquelle elle s'offre "le corps parfait". Un vrai pied-de-nez aux critères de beauté véhiculés par la société.

Rédaction lifestyle

Agacée par les critiques, ce prof de fitness répond à ses détracteurs via une vidéo dans laquelle elle s'offre "le corps parfait". Un vrai pied-de-nez aux critères de beauté véhiculés par la société...

Cassey Ho a 23 ans. Professeur de fitness, elle est mince, tonique et musclée. Certaines rêveraient de lui ressembler et lui font savoir. Pourtant, lorsqu'elle poste un selfie ou une vidéo d'apprentissage sur les réseaux sociaux, la jeune sportive doit régulièrement faire face à ses détracteurs. Et les critiques désagréables fusent: « trop grasse », « pas assez de tablettes de chocolat », « trop de poignées d'amour », etc. Agacée, Cassey décide de leur répondre via un clip intelligent dans lequel on la voit se retoucher pour répondre aux exigences physiques de la société... et au final, elle se retrouve face à une étrangère.

« Le corps parfait », c'est le nom de cette vidéo postée le 16 avril et déjà lue par plus de deux millions d'internautes sur YouTube. Suite aux critiques, la sportive blogueuse « s'offre » une taille plus fine, des seins plus gros, des fesses plus rebondies, un visage plus affiné, agrandit ses yeux, etc. Puis, elle s'observe dans le miroir et ... ne se reconnaît pas. Finalement, toutes les métamorphoses de Photoshop sur sa silhouette ne semblent pas lui plaire.

Pour elle, il était donc important de dénoncer ces attaques perpétuelles sur le physique « trop si » ou « pas assez cela » d'une personne. "Lorsque vous vous regardez dans le miroir, êtes-vous satisfait de ce que vous voyez? Ou bien vous pincez-vous la graisse, redressez-vous vos fesses et vos seins, souhaitant ressembler à un mannequin de Victoria's Secret?", voilà ce qu'elle explique dans sa vidéo du jour, qui n'a cette fois rien à voir avec un cours de Pilates, mais plutôt un coaching en « estime de soi ».