Les jeunes s'ennuient et partagent ce « rien » sur internet

Une simple éponge dans un lavabo, un tiroir, un canapé ou encore les toilettes, des vidéos aussi inintéressantes envahissent les réseaux sociaux. Elles sont essentiellement postées par des adolescents. Pourquoi cette tendance bizarre?

Rédaction lifestyle
Les jeunes s'ennuient et partagent ce « rien » sur internet
©REPORTERS

Une simple éponge dans un lavabo, un tiroir, un canapé ou encore les toilettes, des vidéos aussi inintéressantes envahissent les réseaux sociaux. Elles sont essentiellement postées par des adolescents. Pourquoi cette tendance bizarre? L'objectif, c'est de montrer qu'ils s'ennuient. Oui on peut se morfondre dans la vie, mais également sur la toile. Ce nouveau phénomène efface déjà la mode du « normcore » (le non-style vestimentaire) et est nommé « Borecore » par Jenna Wortham du New York Times Magazine, terme qui désigne à la base une musique ennuyeuse.

Sur Twitter, lorsqu'on tape les mots « Je me fais iesch », on tombe sur une panoplie de messages qui indiquent combien ces ados s'ennuient. Certes ce n'est pas nouveau! Les jeunes qui se prélassent dans les canapés, qui ne font rien juste pour ne rien faire, cela fait partie du processus de rébellion. L'aspect nouveau, c'est ce « partage du rien » sur internet qui permet aux personnes qui s'ennuient de voir de quelle manière les autres s'ennuient également. Plus c'est vide, mieux c'est.


Ainsi, on verra défiler des selfies d'ados avachis dans le canapé, des selfies avec l'ours en peluche, une vidéo de la TV, des messages du genre « Non mais, je me fais tellement iech que je compte le nombre de secondes que je tiens sans respirer ». Déprimant? Sur le site Younow, le mot « bored » (qui s'ennuie) est le cinquième sujet le plus répandu. Sur Vine aussi on retrouve ces vidéos qui se déclinent alors en photos sur Instagram ou Snapchat. A notre époque où les nouvelles technologies s'intègrent complètement dans notre quotidien, pas toujours évident de dénicher quelque chose d'intéressant à poster dans la minute sur la toile. Alors, ces jeunes préfèrent publier... du rien. Un ennui qui n'est pas neuf, il suffit de se revenir en 1963 avec le fameux film Sleep d'Andy Warhol qui « mettait en scène » un homme dormant durant 5h21.






Sur le même sujet