Les formidables bénéfices de l’eau chaude

Cette semaine, Aline Ways, notre chroniqueuse coach holistique en nutrition, conseille l'eau chaude. Cela tombe plutôt bien vu que la fraîcheur commence à s'installer. Alors, on s'y met?

ALINE WAYS
Les formidables bénéfices de l’eau chaude
©REPORTERS

Cette semaine, Aline Ways, notre chroniqueuse coach holistique en nutrition, conseille l'eau chaude. Cela tombe plutôt bien vu que la fraîcheur commence à s'installer. Alors, on s'y met?

Vous avez certainement entendu que l’eau chaude était « bonne pour la santé » : C’est d’ailleurs indiqué depuis des millénaires par la médecine chinoise traditionnelle (MCT), car l’organisme réagit différemment selon que l’on boive de l’eau chaude ou froide.

Si notre température normale (de 37°C) augmente de juste 2°C, la réaction est franche, autrement dit, une fièvre. En MCT, la consommation courante de boissons froides, glacées et même tempérées aurait un effet néfaste, même si la réaction n’est pas aussi flagrante que la fièvre. Ces effets se manifestent progressivement, sournoisement, d’année en année, affectant d’abord le métabolisme et la digestion avant d’impacter la vitalité des autres organes, facilitant l’apparition de douleurs et de maladies chroniques.

Selon la MCT, la température idéale pour l’eau serait entre 37 et 75°C (elle ne doit pas brûler) !

Ainsi, elle préserve les organes, et permet une circulation sanguine harmonieuse. L’eau froide elle, contracte les organes, bloque les méridiens, ralentit la circulation, et dérègle la température corporelle, d’où des symptômes de froid : pieds et mains froids, règles douloureuses, troubles circulatoires dans les jambes, digestion difficile, prise de poids, fatigue, douleurs articulaires, maux de tête, soif, irritabilité…

Certaines épices peuvent réchauffer l’organisme (gingembre, cumin, cardamone, noix de muscade), mais l’eau chaude est un remède si simple et efficace pour soulager ces symptômes. Ainsi l’organisme fait une économie d’énergie : au lieu de réchauffer l’eau pour qu’elle soit utilisable pour les organes, il peut s’en servir à bon escient.

Les organes sont ainsi bien hydratés et sont soutenus dans leur fonctionnement.

Le café ou le thé ne comptent pas. La caféine est diurétique, donc pas hydratante.

Attention aussi à la théorie selon laquelle l’eau très froide ferait brûler plus de calories, (vrai, puisque l’organisme doit se réchauffer) donc qu’elle aiderait à maigrir. La contraction des intestins qui en résulte supprime peut-être un peu l’appétit, mais résulte en une digestion ralentie et des intestins qui manquent de vitalité, ce qui fera prendre du poids sur le long terme.

Le mieux c’est d’essayer et de constater les effets par vous-mêmes : il se peut que cela vous donne encore plus soif, car les organes seront « activés ». Ne buvez pas l’eau chaude du robinet. Mélangez plutôt un demi-verre d’eau frîiche à un demi-verre d’eau bouillante, puis ajustez selon votre préférence.

Vous comprendrez ainsi tout le mérite de celui qui aurait « inventé l’eau chaude » !


Plein de conseils sur le blog d'Aline Ways