Voici pourquoi les hommes boudent les salades dans les restaurants

Avez-vous déjà repéré au restaurant un homme qui mangeait ou commandait une salade ? C'est un phénomène plutôt rare. Il préférera sans doute la pizza alléchante, la bonne entrecôte et ses frites ou les pâtes bien copieuses. Une question de goûts ? Pas du tout...

Rédaction lifestyle
Voici pourquoi les hommes boudent les salades dans les restaurants
©REPORTERS

Avez-vous déjà repéré au restaurant un homme qui mangeait ou commandait une salade ? C'est un phénomène plutôt rare. Il préférera sans doute la pizza alléchante, la bonne entrecôte et ses frites ou les pâtes bien copieuses. Une question de goûts ? Pas du tout, expliquent des chercheurs de l'université de Manitoba au Canada. Il s'agirait plutôt d'une histoire de clichés...

Les stéréotypes liés au sexe ont la vie dure, même au restaurant. Des scientifiques ont prouvé dernièrement que certains mets sont sexuellement connotés. Pour arriver à cette conclusion, ils ont fait appel à 93 volontaires qui devaient classer des aliments selon qu'ils les percevaient plutôt masculins ou féminins. Sans surprise, les participants ont attribué la nourriture saine aux femmes, l'inverse aux hommes. L'enquête se poursuit ensuite avec un même muffin, mais emballé dans trois packagings différents. Ils ont préféré le goût de la pâtisserie dont le coffret était le « plus viril » et où le mot « sain » n'était pas inscrit.

Une question de marketing

Cette étude conclut que les hommes sont particulièrement influencés par le marketing, comme les femmes d'ailleurs. Les mots « sain », « healthy » sont généralement associés aux femmes. Du coup, inconsciemment, s'ils devaient commander ce genre de plat au restaurant, leur virilité en prendrait un coup. Pour Luke Zhu, l'auteur des recherches, "grâce au packaging, la nourriture saine est associée à la féminité. Mais qu’arriverait-il si ces aliments avait un packaging masculin ? Ce serait une transgression". Heureusement, la tendance à se nourrir plus sainement touche de plus en plus d'hommes, à la maison en tout cas, espérons que les mentalités changeront par la même occasion.





Sur le même sujet