Challenge 10 semaines. 7. Upgradez votre cerveau pour améliorer votre métabolisme

Le coach sportif David Germeau a préparé pour vous 10 conseils pour passer l'hiver en forme, qu'il égrènera chaque semaine. Cette semaine, il fait le focus sur la sérotonine, qui est à la base de notre joie de vivre!

David Germeau

Le coach sportif David Germeau a préparé pour vous 10 conseils pour passer l'hiver en forme, qu'il égrènera chaque semaine. Cette semaine, il fait le focus sur la sérotonine, qui est à la base de notre joie de vivre!

Quelle est le point commun entre la prise de poids, l’insomnie, l’arthrose, le manque d’appétit sexuel, le cycle féminin et l’humeur ? Tout simplement, un neurotransmetteur : la sérotonine !

La semaine dernière, nous parlions du dopage de votre niveau d’énergie grâce à l’amélioration de votre niveau de dopamine. Cette semaine, c’est sur la sérotonine que j’aimerai m’attarder. En effet, cette dernière est essentielle dans de nombreuses réactions physiologiques et à la base de notre joie de vivre. Hors, celle-ci est fortement mise à mal en ce moment de l’année. Outre le manque de lumière et la température qui diminue, il y a les derniers dossiers à terminer et puis le choix des cadeaux, les retrouvailles familiales, les dépenses durant les fêtes et donc... une bonne dose de stress.

S’il est vrai que nous avons le choix de prendre les choses du bon côté lorsqu’elles se présentent, il n’en est pas moins vrai que cette capacité de voir le bon côté des choses dépendra à nouveau de l’équilibre de votre biochimie.

Cette joie de vivre dépend donc du niveau de sérotonine et, cela ne vous étonnera sans doute pas, celle-ci peut être influencée par … l’alcool. Stressé, déprimé ? Cela sera vite oublié par un petit verre, sauf qu’une fois l’effet de l’alcool dissipé, la situation sera toujours la même. L’idée de booster votre niveau de sérotonine en amont, vous permettra de mieux appréhender les événements qui pourraient être stressants, et ce sur le long terme.

La sérotonine est LE neurotransmetteur fabriqué au niveau des intestins. La santé de ces derniers est donc primordiale pour en produire suffisamment à partir de son précurseur métabolique, le tryptophane.

Certaines activités pourront favoriser la production de ce neurotransmetteur, comme le chant qui en est l’activité par excellence. Ce qui explique pourquoi un enfant heureux est un enfant qui chante, ou le lien entre la chanson et la boisson.

La difficulté avec la sérotonine, c’est de créer de la réserve, au-delà du stock destiné à une "consommation" usuelle. Je m’explique, une consommation de protéines de bonne qualité vous nourrira des précurseurs de la sérotonine et permettra ainsi à votre organisme d’en produire au moment voulu. Par contre, les glucides donneront un effet "sérotonine" en favorisant la consommation de ces réserves, sans en permettre la reconstruction. C'est le cas de l’alcool, sujet d’actualité s’il en est en cette période!

En résumé, voici les 5 éléments essentiels pour améliorer et préserver votre joie de vivre:

  1. Consommer des protéines de bonne qualité, d’origine biologique : volaille, gibier, canard.

  • Limiter les céréales, les produits laitiers industriels et l’alcool qui donne une impression de bien-être à court terme.
  • Faites du sport, de préférence dehors et intensément (voir articles précédents)
  • Chantez ! Vous ne savez pas chanter ? Alors fredonnez, que ce soit sous la douche, en voiture ou en forêt. Et jouez … car l’effet de l’exercice sera multiplié si vous le prenez sous forme de jeu, plutôt que par obligation. Découvrez cela en image dans la vidéo de cette semaine.
  • Maintenez une bonne flore intestinale en mangeant lentement, de bonne qualité et supplémentez vous éventuellement en probiotiques.
  • En cette période de fête, il est évident que l’alcool sera présent et c’est tout à fait compatible avec ces recommandations. Il vous suffit de consommer suffisamment de protéines, de toujours avoir quelque chose dans l’estomac avant l’apéro (afin de préserver votre flore intestinale) et de consommer raisonnablement !

    Pour cette vidéo, je vous propose des exercices sous forme de jeu, à intensités variables.

    >>La semaine prochaine : Exercices pour booster vos capacités de récupération.

    Plus d'infos et de conseils de la part de David Germeau sur sa page facebook