Une jeunesse vraiment sexuellement libérée?

La société occidentale d’aujourd’hui s’est autoproclamée sexuellement libérée. Mais en réalité, les jeunes semblent en être assez loin, à en croire Thérèse Hargot, sexologue. Entretien.

Une jeunesse vraiment sexuellement libérée?
©REPORTERS
Laurence Dardenne
"Ce livre est un essai de société ", nous avertit d’emblée Thérèse Hargot, philosophe et sexologue intervenant notamment en milieu scolaire, qui vient de signer "Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque)", (Albin Michel, 16 €). " C’est un regard que je porte sur la société occidentale d’aujourd’hui qui s’est autoproclamée sexuellement libérée. Ce livre a pour...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet