Un documentaire démonte les idées reçues sur la libido féminine

Le désir sexuel, surtout le féminin, fascine, interroge, effraie. Le documentaire "Désir et plaisir : les secrets de la libido" a pour ambition de lever le voile sur ce grand mystère.

Un documentaire démonte les idées reçues sur la libido féminine
©REPORTERS
M.Le.

Comment fonctionne la libido ? Quelle sont les différences entre la libido féminine et masculine ? Pourquoi le désir baisse-t-il ou disparaît-il ?


Le désir sexuel, surtant le féminin fascine, interroge, effraie. Le documentaire "Désir et plaisir : les secrets de la libido" a pour ambition de lever le voile sur ce grand mystère. Psychologues, anthropologues et psychanalystes y partagent leurs dernières recherches sur le désir sexuel, la fidélité, le désir et le plaisir. Comment fonctionne la libido ? Pourquoi les baisses de désir se manifestent-elles différemment chez les hommes et chez les femmes ? Si la biologie peut jouer, le documentaire montre aussi que les causes sont relationnelles, mais surtout socio-culturelles, en lien avec la répression millénaire de la sexualité féminine. "Nous vivons une époque de mutations, les vieux modèles ont fait leur temps. Nourrir la famille n'est plus l'apanage des hommes. Les femmes pourraient laisser libre cours à leurs désirs mais leur ressenti sexuel est toujours assujetti à des règles sociales ainsi qu'à un carcan social" , observe ce documentaire, bien décidé à en découdre avec de nombreux clichés sur la libido féminine. On en a dénombré 5 qui ont la vie dure...


La femme est un être sans désir

"De tout temps, les femmes ont été considérées comme des être sans désir, explique l'anhtropologue Helen Fisher. Selon elle, "les femmes ont une libido aussi importante que les hommes mais elle s'exprime différemment". Pour la psychothérapeute Aglaja Stirn, "le désir ressenti par les femmes est nettement plus fragile que son pendant masculin, mais une fois libéré, il est puissant" . Le désir des femmes, réprimé et défini par les hommes, ne peut donc s'épanouir que si les femmes osent l'exprimer.


"Souvent, c'est le manque 

de motivation du partenaire masculin  

qui est la cause de l'ennui des femmes"



La femme est passive dans un couple

Eric Huyghe, sexologue interrogé dans le documentaire est formel : "La femme n'est pas du tout passive dans un couple" . Et il va plus loin : "Souvent, c'est le manque de motivation du partenaire masculin qui est la cause de l'ennui des femmes". "Les femmes sont les gardiennes de la sexualité du couple ", ajoute l'anthropologue. Selon elle, si elles se plaignent davantage de leur ennui au lit, cela ne veut pas dire qu'elles sont les seules concernées par une perte de libido. C'est parce qu'elles y sont plus attentives.


Les femmes sont les gardiennes de la fidélité

Les femmes, des êtres chastes et vertueux ? Oubliez cette idée reçue. Selon Daniel Bergner, auteur new-yorkais de "Ce que veulent les femmes ?", compilation des dernières recherches de sexologues, "les femmes ne sont pas les gardiennes de la fidélité" . Selon lui, le désir masculin diminue progressivement dans une relation à long-terme alors que le désir féminin chute après quelques années. Une thèse qui, reconnaît l'auteur, "bouleverse nos idées reçues, puisqu'on s'aperçoit que les femmes ne sont pas des êtres génétiquement monogames programmés pour être fidèles". L'auteur prend pour preuve des recherches de primatologues qui démontrent que les femelles singes contrôlent la parade nuptiale, "de quoi écorner le mythe du sexe passif". Chez les singes, l'intérêt sexuel des femelles pour les mâles dure 3 ans avant de décliner. C'est pareil pour la libido féminine, selon le primatologue interrogé dans le documentaire.

Mais comment expliquer cette chute brutale de désir féminin alors que le désir masculin reste relativement stable ? "Nous aurions hérité de la stratégie de reproduction de nos ancêtres", avance le documentaire : les hommes cherchent à diffuser au maximum leur ADN, tandis que les femmes visent la diversité génétique. L'anthropologue Helen Fisher en conclut que les femmes ont été conçues pour "une monogamie sérielle" , c'est-à-dire une succcession de longues relations. Loin de conclure que les femmes sont programmées pour l'infidélité, le documentaire vise plutôt à montrer que les femmes peuvent être infidèles autant que les hommes, contrairement au rôle qu'on leur assigne depuis plusieurs centaines d'années.


Le viagra féminin va rebooster la libido des femmes

L'industrie pharmaceutique travaille aujourd'hui à un viagra féminin qui, s’il est validé par les instances de santé, pourrait être commercialisé dans le monde fin 2016. Les scientifiques interrogés dans ce documentaire sont très sceptiques. Selon l'anthropologue Helen Fisher, "la baisse de libido ne doit pas être réduite à sa seule dimension biologique" : "Il faudra toujours des mots doux et des chandelles, c'est-à-dire un contexte, pour booster la libido", explique-t-elle. Werner Bartens, journaliste médical, est aussi très dubitatif par rapport au viagra féminin. Selon lui, "la médecine a tout intérêt à estampiller la femme comme un être sans désir et frigide pour lui vendre son remède miracle..." . Considérant que "le manque de désir n'est pas une maladie", le documentaire aborde la thérapie de couple comme solution possible à la baisse d'activité sexuelle.


En savoir plus : Désir et plaisir. Les secrets de la libido, de Nicola Burfeindt et Almut Faass (Allemagne, 2014, 52 min). A voir toute cette semaine sur Arte . Ou sur Youtube .

Sur le même sujet