Le sexe en vacances: attention certains lieux sont risqués !

À l’air libre, à la plage ou dans un lit d’une grange inhabitée... Tout peut rapidement devenir un terrain de jeu coquin entre deux adultes consentants. Mais les lieux ne sont pas toujours sans risques...

Laura Cerrada
Le sexe en vacances: attention certains lieux sont risqués !

L’été, le beau temps, le soleil, l’enivrement d’un instant...

Tous ces éléments peuvent conduire les couples à faire l’amour dans toutes sortes d’endroits. À l’air libre, à la plage ou dans un lit d’une grange inhabitée... Tout peut rapidement devenir un terrain de jeu coquin entre deux adultes consentants.

Outre le fait que faire l’amour dans des lieux publics est une infraction pénale (et forcément punissable), ces envolées et désirs sexuels peuvent avoir des conséquences sur... votre peau!

En effet, les lieux ne sont pas toujours sans risques. Punaises, puces, sable, plantes qui provoquent des abrasions de la peau...

"Même les infections sexuellement transmissibles laissent des séquelles sur la peau, en plus de mettre en péril la santé", met en garde le Professeur Dominique Tennstedt, dermatologue aux cliniques universitaires Saint-Luc. "Le sida, bien sûr, mais aussi la syphilis, la gonorrhée, la gale humaine..."

La nécessité de bien se protéger lors de relations sexuelles avec un nouveau partenaire est bien réelle. Le préservatif reste le moyen le plus sûr d’éviter la transmission de ces IST.


Plantes toxiques

Dans les jardins et les champs, on peut retrouver des plantes toxiques qui peuvent provoquer des irritations de la peau via un simple contact. "L’un des plus gros photosensibilisant des jardins, c’est la grande berce", précise le dermatologue. "Toutes les semaines, des personnes viennent nous consulter pour un eczéma de contact provoqué par la plante."

Même si elles précisent rarement au dermatologue que leurs souffrances sont liées à une relation sexuelle en plein air, le spécialiste n’est pas dupe. "Les gens se roulent, dénudés, dans les mauvaises herbes. C’est indiscutable et cela arrive bien plus souvent qu’on ne croit."


L'amour à la plage

Les fantasmes de l’amour à la plage sont nombreux : bain de minuit, petite crique isolée, parasol bien placé qui permet de faire l’amour sans être vu... Les tentations sont nombreuses. Mais faire l’amour à la plage est loin d’être aussi glamour que l’on ne le pense. En cause? Le sable! "Il provoque, lui-même, des irritations de la peau", admet le dermatologue. "On est souvent confrontés à des problèmes de sable chez les enfants. Ils sont souvent un peu plus dénudés à la plage. Les grains de sable se coincent dans les plis de la peau et provoquent des irritations. C’est exactement ce qui arrivent à des adultes qui se roulent dans le sable pour faire autre chose... En plus, sur la plage, le sable est également composé de petits cailloux et.. d’insectes." Les puces de sable, notamment, mordent les personnes qui s’y prélassent. "Les méduses, également, provoquent des urticaires." Prudence, donc...


Dans de beaux draps

"Ce n’est pas un problème de peau directement lié au sexe", précise Dominique Tennstedt. "C’est plutôt dans le choix du lieu." De nombreux lits de campagne sont infestés de petits nuisibles qui peuvent pourrir votre séjour et ternir votre belle humeur. "Dans des matelas dans des greniers, des lits dans des chalets ou maison de vacances inoccupée, on peut retrouver des puces et des punaises. Ces dernières se réveillent avec la chaleur qui arrive. Et piquent." S’ensuivent alors des démangeaisons et des moments peu agréables. Solution? Avoir une couverture personnelle ou des draps importés directement de chez soi.