Acceptez-vous et affirmez vos différences

Voilà un bien beau programme. Il a en tout cas le mérite d’être tendance. Et pourtant… cela n'est pas si simple, pour mille et une raisons. La chronique de Julie Arcoulin, spécialiste en développement personnel et rerelationnel.

Julie Arcoulin
Acceptez-vous et affirmez vos différences
©Reporters

Voilà un bien beau programme. Il a en tout cas le mérite d’être tendance. Et pourtant… cela n'est pas si simple, pour mille et une raisons. La chronique de Julie Arcoulin, spécialiste en développement personnel et rerelationnel.



Cette chronique m’a été inspirée par un brainstorming « Au secours, j’ai pas d’idée cette semaine », une rencontre autour d’un peket, des moments passés et des discussions avec ma sœur. Cela n’a pas grand intérêt de vous raconter ça vous me direz. Mais cela a pourtant du sens, car toutes ces personnes qui sont à l’origine de cette chronique sont bien différentes les unes des autres. Et elles ont pourtant eu le point commun de m’inspirer. Vous me voyez venir ?

La différence est inspirante ! L’émulsion qu’elle provoque l’est plus encore. Les grands, les petits, les gros, les minces, les noirs, les blancs, les hétéros, les homos, les jeunes et les moins jeunes, les athées, les juifs, les catholiques, les musulmans, les personnes porteuses d’un handicap visible et toutes les autres qui souffrent en silence.

Différences de genre, de forme, d’intelligence. Finalement, tout ça n’est qu’une question de perspective... Se sentir différent ou juger quelqu’un parce qu’il est différent, cela implique un jugement, non ? Cela veut dire qu’il y a une norme à laquelle on compare quelqu’un ou quelque chose, une idée ou un geste, une caractéristique physique à une autre. Donc, cela dépend de quel point de vue on observe le monde qui nous entoure.

Vous êtes-vous déjà demandé, justement, de quel point de vue vous observiez le monde ? Et surtout, de quel point de vue vous vous observiez vous ?


Les autres sont plus intelligents que moi

Acceptez-vous et affirmez vos différences
©REPORTERS


Voilà un jugement de valeur, sans doute le plus dur qui soit, puisqu’il se passe entre soi et… soi. J’entends et je vois, chaque jour, des personnes qui se rabaissent parce qu’elles se comparent. Mais à quoi et à qui ? Et puis, c’est quoi être intelligent ? Se comparer n’est pas un problème en soi, mais c’est le sentiment d’infériorité que la comparaison provoque qui en est un.

J’aimerais qu’on m’envoie celui (ou celle) qui a déterminé un curseur permettant de dire : « Ah lui, il est intelligent ! ». Nous sommes, en plus, chacun et chacune différemment sensibles aux différentes formes d’intelligence !


Les croyances limitantes peuvent faire des dégâts

Difficile de parler de différences sans parler des croyances limitantes. Vous savez, ces croyances que vous avez sur vous-même et qui vous freinent, bloquent, paralysent parfois ? Avez-vous déjà essayé de les identifier ? Cela vaut le coup ! Et elles sont sûrement bien plus nombreuses que vous le pensez. En ça, nous ne sommes pas très différents les uns des autres. Nous avons tous des croyances limitantes. Et elles sont souvent alimentées par notre incapacité à affirmer qui nous sommes, avec nos qualités, nos défauts, nos différences, nos envies,… Alimentées aussi par cette manie que l’on a de se comparer.

Elles nous coincent dans des vies que l’on vit à moitié ! Parce que, par exemple, penser qu’on est moins intelligent qu’une personne X peut freiner sérieusement notre capacité à OSER. Oser vivre, oser entreprendre, oser se montrer tel(le) que nous sommes, oser prétendre au bonheur et à la vie qu’on rêve d’avoir.

Vous n’êtes ni plus ni moins que les autres, car cela signifierait qu’il y a un curseur qui détermine le niveau minimum. Ce curseur n’existe pas réellement. Mais il existe bien au fond de vous, demandez-vous un peu sur base de quoi vous l’avez créé ?

La prochaine fois que vous vous estimerez « plus ou moins » que quelqu’un d’autre, demandez-vous sur base de quoi vous vous infligez ce jugement ?


C’est ce qui vous anime qui vous rend différent

Acceptez-vous et affirmez vos différences
©REPORTERS


Cette fameuse rencontre autour d’un peket… Quand on observe le monde et les gens avec les yeux du cœur, on est souvent étonné de ce qu’on découvre et ressent.

Peu importe votre physique, votre taille, votre couleur, votre niveau (relatif) d’intelligence, etc. Ce qui fait de vous quelqu’un de différent c’est ce qui vous habite, ce qui vous anime au plus profond de vous. C’est à cela que vous devez vous connecter pour briller. Oui… Pour briller ! Et aussi pour accepter qui vous êtes et affirmer vos différences.

Cette rencontre m’a rappelé que l’une des choses importantes dans la vie, c’est d’être connecté à sa passion et de la vivre à fond. C’est ce qui se cache au fond de vos tripes qui fait de vous quelqu’un d’unique. Ce n’est pas un physique parfait, une intelligence énorme ou un désir de se conformer à ce que vous croyez que les autres attendent de vous. VIVEZ, soyez vous-même et acceptez vous. C’est le plus beau cadeau que vous pouvez faire, ainsi qu’à l’humanité.


Et si ma différence était ma richesse ?

C’est le thème de deux événements qui me tiennent vraiment, mais vraiment, à cœur. Je les organise avec Sylvie Honoré, l’animatrice de l’émission « La Vie Du Bon Côté » sur Vivacité. Il s’agit de deux événements que nous organisons au profit de CAP 48, cette merveilleuse association qui œuvre chaque année pour que la différence ne soit plus stigmatisée et stigmatisante. Venez participer à ces événements pour vous réconcilier avec vos différences et acceptez qui vous êtes, porteur de handicap ou non. Voici le programme complet de ces événements.

Pour conclure, je citerai Oscar Wilde qui disait « Soyez vous-même, les autres sont déjà pris ». Et il avait tellement raison…


www.juliearcoulin.com - Suivez-moi sur Facebook

Merci à Christophe Godfriaux et Jean-Marc Colson qui m’ont largement inspiré cette chronique.