Psycho : faire un compliment, ça change beaucoup de choses

Lors d’une précédente chronique, j’ai attiré votre attention sur votre capacité à recevoir et accepter les compliments. Cette semaine, ambiance de fête oblige, voyons ce qu’il en est de votre capacité à en faire.

Julie Arcoulin
Psycho : faire un compliment, ça change beaucoup de choses
©Reporters

Lors d’une précédente chronique, j’ai attiré votre attention sur votre capacité à recevoir et accepter les compliments. Cette semaine, ambiance de fête oblige, voyons ce qu’il en est de votre capacité à en faire. La chronique de Julie Arcoulin, spécialiste en développement personnel et relationnel.


Gratuit et sincère

Un vrai compliment est gratuit et sincère. C’est-à-dire qu’il n’attend rien en retour et qu'il vient du cœur. Dire quelque chose de gentil juste pour faire plaisir à l’autre, mais sans le penser vraiment, n’aura pas le même effet.

« Il est joli ton pull ! Tu peux avancer sur ce dossier ? » Si c’est certes une façon diplomate de faire passer un message, la personne ne retiendra que la demande. Et associera forcément le compliment à un marchandage. Ce n’est pas le but. Vous avez le droit de faire des demandes claires sans vous sentir obligé de « passer de la pommade » avec un compliment. N’utilisez pas, comme entrée en matière, un compliment. Il perdrait tous ses effets bénéfiques.

Pour ce qui est de la sincérité, cet élément est extrêmement important pour celui qui reçoit le compliment. Mieux vaut pas de compliment du tout, qu’un compliment forcé. D’ailleurs, la spontanéité est votre meilleure alliée. Si un compliment vous vient naturellement en tête, faites-le. C’est qu’il est vierge de tout calcul.


C’est bon pour le moral et les relations

De celui qui le fait ET de celui qui le reçoit. Même si la personne à qui vous faites le compliment n’est pas forcément à l’aise avec le fait d’en recevoir.

Faire un compliment vous fera forcément du bien à vous aussi puisque l’autre vous sera reconnaissant et sera touché. Vous verrez vite le cercle vertueux qui s’installe.

Vos journées ne sont-elles pas plus belles lorsque vous recevez un compliment ? Pensez au sourire que vous allez recevoir en faisant un compliment sincère à quelqu’un.

Dans la lignée de ce que je vous disais plus haut, les compliments créent du lien, de l’attachement, de l’affection entre les êtres. Ils montrent que vous vous intéressez à l’autre, à ce qu’il vit, ressent, porte,…

Compliment après compliment, la personne à qui vous le faites va se sentir en confiance parce que vous êtes attentif à l’autre à travers vos compliments. C’est bon pour la confiance en soi


Il faut bien distinguer les niveaux de compliment

Complimenter quelqu’un sur ce qu’il est, sur ce qu’il fait ou sur ce qu’il a, sont 3 choses bien différentes.

  • Sur ce qu’il fait : vous complimentez des compétences, des actions, des comportements. C’est une bonne idée car cela encourage l’autre à reproduire ce sur quoi vous le complimentez. Un enfant par exemple sera content de recommencer un comportement que vous avez félicité ou complimenté. Un adulte aussi. Voici un exemple très simple : quand vous cuisinez quelque chose qui a du succès pour lequel vous êtes complimenté, vous allez refaire la recette, non ?

  • Sur ce qu’il a : complimenter un vêtement, une voiture, un lieu de vie, un objet, bref tout ce qui se possède, est un compliment indirect. Par exemple, dire « Il te va bien ce chemisier, il te met vraiment en valeur », sera préférable que « Il est beau ton chemisier. » Dans la première version, la personne à qui vous faites le compliment est au centre de celui-ci. Dans la deuxième, c’est le chemisier qui est au centre. Vous voyez la différence ?

  • Sur ce qu’il est : la Rolls du compliment. Dire à quelqu’un qu’il est extraordinaire, drôle, intelligent, doué,… Cela le complimente sur son identité, sur ce qu’il est profondément, sur ce qui fait de lui quelqu’un d’unique. Cela révélera peut-être à l’autre une qualité intrinsèque dont il n’a pas conscience ou qu’il a du mal à intégrer. À force de l’entendre, il finira par en être convaincu et ça c’est tout bon pour sa confiance en soi.


En résumé, faites des compliments authentiques, bienveillants et réguliers. Chacun de nous a besoin de piqûres de rappel de temps en temps et nous nous faisons rarement des compliments à nous-même.

Alors, maintenant que vous avez lu la fin de cette chronique, levez la tête de votre écran et allez faire un compliment à quelqu’un.

Je vous laisse, j’ai un compliment à faire.


www.juliearcoulin.com - Suivez-moi sur Facebook