Pourquoi le taux de consultations gynécologiques chez les lesbiennes est particulièrement bas

Les informations nécessaires à leur suivi gynécologique sont mal connues, même dans la profession. La santé de ces femmes est impactée.

Laura Geerts
Pourquoi le taux de consultations gynécologiques chez les lesbiennes est particulièrement bas
Les informations nécessaires à leur suivi gynécologique sont mal connues, même dans la profession. La santé de ces femmes est impactée.

Le taux de consultations gynécologiques chez les lesbiennes est particulièrement bas. En cause : la possibilité de se passer de contraception, mais aussi les croyances selon lesquelles les pratiques sexuelles

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité