Souvent associée à la saleté et aux mauvaises odeurs, la transpiration est pourtant essentielle: "Elle nous maintient en vie !"

Souvent apparentée à la saleté, la transpiration se révèle pourtant essentielle pour notre organisme.

Audrey Morard
"La transpiration nous maintient en vie !"
©UNSPLASH
La transpiration est un phénomène naturel. En moyenne, un individu évacue entre 0,5 et 1 litre de sueur par jour. Les secrétions sont éliminées par le lavage, mais cela ne suffit pas. “Il faut alors mettre du déodorant ou des antiperspirants. Le déodorant camoufle uniquement le parfum. Les antiperspirants, eux, renferment une molécule qui diminue la transpiration grâce aux sels d’aluminium. Ils viennent alors boucher les orifices des glandes. Contrairement aux déodorants, ils n’ont pas un rôle sur l’odeur”.
Parmi les autres solutions mises en place pour réduire la transpiration, l’exérèse. Cette opération consiste à retirer une partie du corps qui transpire beaucoup. Point négatif, il reste une cicatrice. Pour un résultat plus esthétique, des injections de toxine...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité