Travailler quand on est aveugle ou malvoyant, c'est un challenge mais aussi un droit

Plus de 15 000 personnes aveugles ou malvoyantes en Belgique doivent se battre encore plus pour exercer un travail dans un monde ou préjugés, mobilité et méconnaissance sont des freins à l’emploi considérables. La Ligue Braille lance aujourd'hui une campagne d’information pour favoriser l’insertion professionnelle des handicapés visuels.

E.W.
Un emploi quand on est malvoyant, c’est loin d’être évident
©Ligue Braille
On compte approximativement 15 000 personnes en situation de handicap visuel en Belgique, dont...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité