"Peut-on toujours faire la différence entre un verre besoin et un verre plaisir?" : avec Stéphanie Braquehais, décortiquons l’addiction

Dans Jour zéro, Stéphanie Braquehais tente de comprendre les mécanismes, divers, qui poussent à boire plus que de raison.

"Peut-on toujours faire la différence entre un verre besoin et un verre plaisir?" : avec Stéphanie Braquehais, décortiquons l’addiction
©Kabir Dhanji/JC Guillaume
Elle ne veut lire ni les mots “honte”, ni “tabou”. Pas non plus “alcoolisme”, encore moins “combat”. Quelques minutes à peine après que l’on se soit parlé, elle à Nairobi où elle vit, et nous à Bruxelles, Stéphanie Braquehais nous envoyait un petit texte qu’elle s’apprêtait à poster sur son...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...