Quelle musique choisir pour son réveil matinal?

Quelques conseils sur le type de musique à mettre pour être en forme dès le réveil.

Quelle musique choisir pour son réveil matinal?
©shutterstock

Si vous voulez être à l'heure aux cours, au boulot ou pour un rendez-vous, il y a fort à parier que vous devrez vous servir d'un réveil. Cet objet détesté par beaucoup est en effet très utile quand il s'agit de tirer les gens des bras de Morphée... Mais saviez-vous qu'il existe des sonneries qui rendent le réveil plus efficace? On fait le point !

Depuis des années, des études très sérieuses sont menées sur le sujet. Stuart McFarlane, chercheur en perception auditive et cognition à l'Institut royal de technologie de Melbourne, écrit d'ailleurs régulièrement sur cette question sur le site The Conversation.

Privilégier des musiques mélodiques

Lors d'une première étude, menée avec une équipe de chercheurs australiens, le professeur était arrivé à la conclusion que les sonneries mélodiques étaient beaucoup plus efficaces pour se réveiller que les traditionnels "bip bip bip" présents par défaut dans les réveils ou dans le téléphone. "Nous nous sommes aperçus que les sons d'alarmes perçus comme "mélodiques" réduisaient l'inertie du sommeil", expliquait-il. L'inertie du sommeil est la transition de l'état de sommeil à l'état d'éveil. Cette transition peut prendre plus ou moins de temps et entraîner une sensation d'étourdissement ou un manque de vigilance chez les personnes, jusqu'à 4 heures après le réveil. Cet état "groggy" est particulièrement dangereux car il peut réduire les performances de tout un chacun dans les situations critiques, comme la conduite.

En d'autres termes, mettre une musique mélodique permettrait d'être plus en alerte plus vite. Par "musique mélodique", on entend "Borderline" de Madonna, "Wedding Cake Island" de Midnight Oil ou encore "Happy" de Pharrell Williams, explique l'expert. "Ce sont des chansons faciles à chanter ou à fredonner", résume-t-il.

Ces résultats ont été confirmés dans d'autres études menées par les mêmes experts. Dans un article récent, Stuart McFarlane et son collègue Adrien Dyer ont en outre précisé que la musique ne devait pas être "trop lente ni trop rapide" (100 à 120 battements par minutes est idéal).

Privilégier des musiques que l'on aime

Se faire réveiller par une chanson que l'on aime est beaucoup moins traumatisant que par une sonnerie impersonnelle. Et cela semble aussi plus efficace pour réduire l'inertie du sommeil. Une étude de l'Université d'Hiroshima avait en effet établi que se faire réveiller par une musique que l'on appréciait nous mettait plus vite en alerte.

Varier le volume en fonction de l'âge

Le volume de l'alarme doit en effet varier en fonction de la personne qui l'utilise, note Stuart McFarlane. Les jeunes entre 18 et 25 ans semblent avoir besoin d'une alarme plus forte que les personnes plus âgées. Les personnes qui ont un sommeil profond également.

Varier les musiques en fonction du but recherché

Enfin, étant donné qu'il est très simple de changer la musique de son réveil, pourquoi ne pas la changer en fonction de l'occasion, se demande le chercheur? "Si vous devez vous lever tôt ou conduire les enfants à l'école, vous pouvez choisir une alarme de réveil qui vous laisse le plus alerte possible, tandis que vous pouvez choisir quelque chose de différent pour vous réveiller le samedi si vous n'avez rien de prévu."