Le ventre... L'une des partie du corps les plus sujettes aux complexes. Pour tenter d'obtenir un ventre plat, de nombreuses femmes rentrent leur ventre à ne plus savoir respirer, écument les salles de fitness en espérant se défaire de ce gras qui dépasse du pantalon, ou cachent le volume sous des vêtements amples.

Et si les choses étaient en train de changer et que les "ptits bidous" faisaient leur révolution ?

Il y a deux semaines, on vous parlait de l'initiative d'Ashlie Molstad, une prof' de fitness américaine. Elle a réalisé deux photos d'elle sous deux angles différents. Sur le premier cliché, elle apparaît avec un ventre tout plat. Sur le deuxième, réalisé quelques minutes plus tard avec une lumière et une pose différentes, elle révèle ses bourrelets. Ces photos avant/après visent à décomplexer les femmes et les jeunes filles, influencées par les publicités et les comptes Instagram d'"healthy girls" droguées au sport en vue d'obtenir les plaquettes de chocolat qu'elles s'interdisent de manger.

Une autre initiative a vu le jour récemment. La Movemeant Foundation, une fondation américaine qui aide les femmes à s’épanouir et à faire du sport en assumant leurs corps, a lancé une campagne "Own your belly' pour encourager les femmes à assumer leur petit ventre, leur "belly" comme l'appellent les Américaines.

La vidéo nous montre plusieurs femmes aux morphologies diverses qui laissent tomber le T-Shirt pour pratiquer leur sport, même si leur ventre "bloblote" (pour reprendre le terme de Bridget Jones). Le message n'appelle pas à faire de l'exercice pour faire fondre notre graisse abdominale mais à "nous sentir bien dans notre peau, peu importe à quoi on ressemble"