Love & Sex

La seule façon de réussir la vie à deux, c’est de faire chambre à part, d’avoir des appartements séparés, de ne jamais manger ensemble et de ne surtout pas prendre ses vacances en même temps”, disait Jean Yanne. C'est une façon de voir les choses.... Pour bien des personnes, vivre sous le même toit est une étape logique et désirée. Certaines vont décider de cohabiter après quelques mois, d’autres préfèrent attendre plusieurs années. C'est une décision qui doit être mûrie.Il n’y a pas vraiment de règle mais certains brûlent les étapes en se laissant emporter par le sentiment amoureux. Il me paraît important de prendre le temps de bien se connaître avant de passer le cap”, explique Jérémy Royaux, psychothérapeute.

Si Chouchou n'est pas prêt à franchir ce pas décisif, il ne faut pas insister. "Si l’autre a besoin de plus de temps, il faudra patienter. Si c’est une question de peur, là aussi, un dialogue constructif sera important. Cela peut être l’occasion de discuter de certaines difficultés vécues par la personne au travers du couple. Les grands changements sont toujours des moments de remise en question, des moments où on fait le point sur la situation et sur son évolution“, conseille-t-il.

Prêt ?

Il n'existe pas de formule magique garantissant une cohabitation réussie. Néanmoins, certains critères peuvent grandement y contribuer. “Vivre en couple, cela nécessite plusieurs choses : s’aimer, avoir suffisamment de choses en commun, être capable de se sentir bien en vivant au quotidien avec quelqu’un. Je pense également qu’il vaut mieux avoir appris à vivre seul avant de vivre en couple. Un risque majeur des relations amoureuses, ce sont les attentes que l’on a envers l’autre. Si elles sont trop élevées – par exemple, attendre que l’autre comble le vide dans notre vie – on court à la catastrophe. D’où l’importance d’apprendre à vivre seul, d’apprendre à se connaître et à se suffire à soi-même avant de se mettre en ménage”, développe le psychothérapeute.

Métro-boulot-dodo

Après l’euphorie des premiers mois, la routine s’installe immanquablement. Il est primordial de préserver des instants d’intimité, de partage et de moments à deux, hors de la vie quotidienne. Pour cela, un maître-mot : la communication. “Il faut que chacun exprime régulièrement ses envies, ses peurs, ses sentiments et essaye de comprendre ceux de l’autre. C’est la base du couple, après on ne peut pas empêcher la routine. Mais si on se tient à l’écoute de l’autre personne, on peut essayer de garder un couple actif et évolutif, d’apprendre de nouvelles choses, de faire des sorties variées, des projets, avoir une vie sexuelle épanouie, etc. En cas de problème, il ne faut pas hésiter à consulter un psychothérapeute de couple“, continue le psy.

Ce dernier rappelle également qu’il ne faut pas trop attendre de l’autre. “Il n’est pas là pour nous rendre heureux mais pour partager un projet de vie et le rendre plus agréable. Il n’est pas là pour nous materner, à chacun d’apprendre à s’occuper de lui-même", conclut M. Royaux.

Il faut maintenant voir qui va choisir la déco de la future habitation.... Heu non, on ne prendra pas ton vieux canapé pourri...